000 05323nlm0 2200685 4500
001 468535
003 http://www.sudoc.fr/248924508
005 20200908012055.0
009 248924508
029 _aFR
_b2018PA080079
033 _ahttp://www.theses.fr/2018PA080079
035 _aSTAR116650
099 _tELECTR
100 _a20200907d2018 k y0frey50 ba
101 0 _afre
_dfre
_deng
102 _aFR
105 _ay ma 00|yy
135 _adr|||||||||||
181 _6z01
_ctxt
_2rdacontent
181 1 _6z01
_ai#
_bxxxe##
182 _6z01
_cc
_2rdamedia
182 1 _6z01
_ab
183 1 _6z01
_aceb
_2rdacarrier
200 1 _aEsthétiques du rire et violences de l'histoire
_ecorps, objet, idiotie, danse
_fMarie-Luce Liberge
_gsous la direction de Éric Bonnet
210 1 _d2018
230 _aDonnées textuelles
304 _aTitre provenant de l'écran-titre
314 _aEcole(s) Doctorale(s) : École doctorale Esthétique, sciences et technologie des arts (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)
314 _aPartenaire(s) de recherche : Arts des images et art contemporain (Equipe de recherche)
314 _aAutre(s) contribution(s) : Jean-Marc Lachaud (Président du jury) ; François Soulages, Claire Fagnart (Membre(s) du jury) ; Amos Passing Fergombé, Nicoletta Isar (Rapporteur(s))
328 0 _bThèse de doctorat
_cEsthétique
_eParis 8
_d2018
330 _aCette thèse questionne la dialectique du rire et de la violence de l’Histoire dans les images et les œuvres des années 80 à aujourd’hui (surtout). Cette étude se structure à partir d’analyses d’œuvres organisées autour de quatre axes : le corps, l’objet, l’idiotie, la danse. Ce travail s’appuie sur quatre notions que sont le carnavalesque, le witz, la condensation et la distanciation dont les définitions sont notamment nourries des textes de Bakhtine, Schlegel, Freud, Brecht. A partir de la définition de la violence considérant, entre autres, celle-ci comme l’imposition d’une norme ou d’un cadre, et à partir de la définition du rire pouvant être perçu comme l’éclatement du cadre, ce travail s’applique à voir en quoi les esthétiques du rire interagissent avec la violence et y résistent. Il s’agit de voir en quoi aussi le rire apporte à l’œuvre des moyens de résister à l’image sensationnaliste et en quoi il se départit de la banalisation, en quoi il peut aménager une distanciation. Enfin, ce travail tente de voir en quoi les esthétiques du rire alimentent la perception et la réflexion, mais aussi l’art et la vie, à partir d’une forme d’élan vital, de souffle, de force de régénérescence qu’expriment et traduisent les agencements, les dispositifs, les matériaux.
330 _aThis thesis questions the dialectic of laughter and the violence of history in the images and in the artworks of the 80s to today (especially). This study is based on analyzes of works organized around four axes : the body, the object, the idiocy, the dance. This work is based on four notions that are carnivalesque, witz, condensation and distanciation whose definitions come from the texts of Schlegel, Freud, Bakhtine, Brecht. Starting from the definition of violence inducing, among other things, the imposition of a norm or a framework, and considering the fact that of laughter can be perceived as the fragmentation of the frame, this work applies to see how the aesthetics of laughter interact with violence and resist it. It is also about analysing how the laughter brings to the work, some means of resisting to the sensationalist image and in which way laughter can arrange a distancing. Finally, this work tries to see how the aesthetics of laughter enrichs the perception and the reflection, but also art and life, of a vital elk, of breath, of strength that the arrangements, devices, maters express or translate.
541 _aAesthetics of laughter and violence of history
_ebody, object, idiotie, dance
_zeng
606 _aRire
606 _aViolence
606 _aDistanciation (esthétique)
606 _aCarnavalesque
606 _aRésistance politique
608 _aThèses et écrits académiques
610 0 _aWitz
610 0 _aDistanciation
610 0 _aCondensation
610 0 _aRésistance
610 0 _aHistoire
686 _a700
700 1 _aLiberge
_bMarie-Luce
701 1 _aBonnet
_bÉric
701 1 _aLachaud
_bJean-Marc
_f1956-....
701 1 _aPassing Fergombé
_bAmos
701 1 _aIsar
_bNicoletta
_f1952-....
701 1 _aSoulages
_bFrançois
701 1 _aFagnart
_bClaire
711 0 2 _aUniversité de Paris VIII
711 0 2 _aÉcole doctorale Esthétique, sciences et technologie des arts
_cSaint-Denis, Seine-Saint-Denis
801 3 _aFR
_bAbes
_c20200907
_gAFNOR
856 4 _5930662101:671628097
_qPDF
_s9830275
_uhttp://www.theses.fr/2018PA080079/intrabes
_zAccès réservé au texte intégral
930 _5930662101:671628097
_b930662101
_jg
991 _5930662101:671628097
_aexemplaire créé automatiquement par STAR