000 07672nlm0 2200673 4500
001 446221
003 http://www.sudoc.fr/232642982
005 20220125012034.0
009 232642982
029 _aFR
_b2018PA080013
033 _ahttp://www.theses.fr/2018PA080013
035 _aSTAR102373
099 _tELECTR
100 _a20181210d2018 k y0frey50 ba
101 0 _afre
_dfre
_deng
102 _aFR
105 _ay ma 00|yy
135 _adr|||||||||||
181 _6z01
_ctxt
_2rdacontent
181 1 _6z01
_ai#
_bxxxe##
182 _6z01
_cc
_2rdamedia
182 1 _6z01
_ab
183 1 _6z01
_aceb
_2rdacarrier
200 1 _aLa notion de la lettre dans l'enseignement de Lacan
_esa fonction logique et topologique, et sa relation au symptôme chez le sujet chinois
_fTao Zhang
_gsous la direction de Fabienne Hulak
210 1 _d2018
230 _aDonnées textuelles
304 _aTitre provenant de l'écran-titre
314 _aEcole(s) Doctorale(s) : École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)
314 _aPartenaire(s) de recherche : La section clinique (Equipe de recherche)
314 _aAutre(s) contribution(s) : Jean-Claude Maleval (Président du jury) ; Nathalie Charraud (Membre(s) du jury) ; Rainier Lanselle (Rapporteur(s))
328 0 _bThèse de doctorat
_cPsychanalyse
_eParis 8
_d2018
330 _aLa constitution de la concept de la lettre est conséquence du dernier enseignement lacanien. Quant à l’origine de la lettre, elle trouve ses cordonnées dans les premiers œuvres de Freud, c’est à dire, la trace mnésique. Nous avons examiné séparément deux périodes :la trace mnésique dans les deux topiques de Freud; la lettre(ou parfois la trace) dans l’enseignement de Lacan.Pour Freud, la trace concerne trois questions fondamentales dans la théorie et pratique de la psychanalyse : 1 Pour la premier topique, la trace mnésique du premier couche de système ics, ne peut pas distinguer avec la représentation de chose ;2 Pour la deuxième topique, la relation primordiale de signes de perception à Moi, ainsi que la représentation de mot, est problématique ;3 Après la construction de la théorie dans le Totem et Taboo, comment la trace comme une facteur de fixation fonctionne dans la fixiabilité de libido, ce qui touche les quatres problème fondamental de la pratique analytique: le refoulement originaire, la construction de fantasme originaire, le complexe d’oedipe, et la fin de la cure analytique.Pour Lacan, après son introduction de la théorie structurelle, on trouve que par certains termes, (phallus imaginaire, phallus symbolique, S(Ⱥ), et objet a), Lacan essaie de cerner la lettre comme réelle afin d’aboutir à l’établissement de son écriture du réel (le mathème, la logique, la théorie des ensembles et enfin la théorie des nœuds).Ce qui est une science de la lettre.D’un côté, cette écriture trouve son application dans la cure psychanalytique, laquelle est une praxis, une praxis de transformer la lettre traumatique à la lettre contingente. Ce travail analytique renforce l’amur de la castration.De l’autre côté, la clinique de la lettre de la névrotique se différencie de celui de psychotique. La première rencontre ces obstacles devant la contingence. La deuxième s’engage à suppléer la faute de Nom du père, la fonction de la lettre se constitue des différents phénomènes élémentaires. L’examen de l’œuvre de Song Shipeng(un cas de paraphrénie chinoise ) et la relecture de Schreber , nous servent à l’élaboration de la clinique de la lettre dans le cas psychotique.
330 _aThe notion of the letter constitutes the outcome of Lacan’s last teaching. The origin of the term ‘letter’ can be traced in the first works of Freud: that is, the mnemic-trace.we have investigated separately two periods: the mnemic-trace in the two Freuds’ topographies; the letter(or sometimes the trace) in the teaching of Lacan.For Freud, the mnemic-trace involves three fundamental questions in the theory and practice of psychoanalysis:1 for the first topography, the mnemic-trace in the first stratum of the unconscious system, cannot distinguish with the representation of the thing. ;2 for the second topography, the primordial relation of the signs of perception with the Ego, and the representation of the word, is problematical;3 after the construction of the theory in the Totem and Taboo, how the mnemic-trace, as the factor of the fixation, works in the fixiability of the libido, this question touches the others four fundamental questions in the analytical practice: the original repression, the construction of the original phantasm, the Oedipus complex and the end of the analytical cure.For Lacan, after his introduction of structural theory, Lacan tries to define the letter as the Real in order to arrive at the establishment of its writing of the Real (the mathéme, the Logic, the Sets theory and finally the theory of knots). This writing is a science of the letter.On one hand, this writing finds its application in the psychoanalytic cure, which is a kind of praxis, praxis to transform the traumatic letter to the contingent letter. This analytical work reinforces the wall of castration.On the other hand, the clinic of the letter of the neurotic differs from that of psychotic. The first is impeded in front of the contingency. The second stretched himself to suppléer the fault of Name of the Father, the function of the letter constitutes the different elementary phenomena of psychosis. While the examination of Song Shipeng’s works (a Chinese case of paraphrenia) and the re-reading of Schreber, and their stabilization through writing in particular, allow us to elaborate the clinic of the letter in the psychotic case.
541 _aThe notion of the letter in Lacan's teaching
_eits logical and topological function, and its relation to the symptom of the Chinese subject
_zeng
600 1 _7ba0yba0y
_8frefre
_aLacan
_bJacques
_f1901-1981
_xThèses et écrits académiques
606 _7ba0yba0y
_aPsychanalyse
_yChine
_xThèses et écrits académiques
606 _7ba0yba0y
_aChinois (langue)
_xThèses et écrits académiques
606 _7ba0yba0y
_aPsychoses
_xThèses et écrits académiques
606 _aPsychanalyse
_xPratique
_xThèses et écrits académiques
610 0 _aLa traçe mnésique
610 0 _aLa lettre
610 0 _aS(Ⱥ)
610 0 _aEspace subjectif
610 0 _aLa langue chinoise
610 0 _aPsychose
686 _a150
700 1 _aZhang
_bTao
702 1 _7ba0yba0y
_8frefre
_aHulak
_bFabienne
_f1954-....
702 1 _7ba0yba0y
_aMaleval
_bJean-Claude
_f1946-....
702 1 _7ba0yba0y
_aLanselle
_bRainier
702 1 _7ba0yba0y
_aCharraud
_bNathalie
712 0 2 _9852113
_aUniversité de Paris VIII
712 0 2 _9946159
_aÉcole doctorale Pratiques et théories du sens
_cSaint-Denis, Seine-Saint-Denis
801 3 _aFR
_bAbes
_c20181210
_gAFNOR
856 4 _5930662101:625347269
_qPDF
_s18085624
_uhttp://www.theses.fr/2018PA080013/intrabes
_zAccès réservé au texte intégral
930 _5930662101:625347269
_b930662101
_jg
990 _5930662101:625347269
_aTH
991 _5930662101:625347269
_aexemplaire créé automatiquement par STAR