Vue normale Vue MARC vue ISBD

Le sentiment de la langue : voyage à travers le pays latin / Pierre Laurens

Auteur principal: Laurens, Pierre (1931-....) Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris : les Belles lettres, DL 2021Description: 1 vol. (356 p.) ; 23 cmISBN: 978-2-251-45196-1. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Les Belles lettres-essais, 33Résumé:

Placé sous l’invocation de Pétrarque, enivré par la force et la douceur de la prose de Cicéron, ce livre explore dans sa majeure partie la manière dont les meilleurs poètes et écrivains du début de l’âge moderne savourèrent, analysèrent et exploitèrent les multiples ressources d’une langue latine réappropriée avec ferveur. Tandis qu’un Théodore de Bèze, sur les traces de Merlin Cocaïe, fustige la barbarolexie, qu’un Scaliger dévoile dans le matériel de la langue de prodigieux enfantements, un musicien comme Pontano dévoile les secrets de l’hexamètre virgilien, et poussant à ses limites les virtualités de l’hendécasyllabe de Catulle, en fait le support d’un vers dansant, un Gaspar Barth goûtant, après Politien, la prodigieuse leçon de liberté de Plaute, s’en autorise pour former à plaisir d’étourdissantes kyrielles de vocables, en prose un Muret, un Juste-Lipse, réhabilitent le style de Tacite à la lumière du grec Thucydide… Cette dette acquittée envers ces médiateurs privilégiés que sont pour nous les Humanistes, reste, explorée dans plusieurs chapitres satellites, notre propre perception d’une langue saisie aussi et goûtée dans ses efflorescences médiévales, langue que son génie naturel différencie de la grecque, que ses codes poétiques éloignent de la nôtre, ce qui ne condamne en rien le φιλοτήσιον ἔργον dans lequel Valery Larbaud sublime l’inépuisable travail de traduction.

Bibliographie: Notes bibliogr. Index.Sujet - Nom commun: Latin (langue) | Littérature latine -- Style


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre empruntable BU – Saint-Denis
Salle brune
Latin Grec - VG 871.09 LAU (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Disponible 025723476
Total des réservations: 0

Notes bibliogr. Index

Placé sous l’invocation de Pétrarque, enivré par la force et la douceur de la prose de Cicéron, ce livre explore dans sa majeure partie la manière dont les meilleurs poètes et écrivains du début de l’âge moderne savourèrent, analysèrent et exploitèrent les multiples ressources d’une langue latine réappropriée avec ferveur. Tandis qu’un Théodore de Bèze, sur les traces de Merlin Cocaïe, fustige la barbarolexie, qu’un Scaliger dévoile dans le matériel de la langue de prodigieux enfantements, un musicien comme Pontano dévoile les secrets de l’hexamètre virgilien, et poussant à ses limites les virtualités de l’hendécasyllabe de Catulle, en fait le support d’un vers dansant, un Gaspar Barth goûtant, après Politien, la prodigieuse leçon de liberté de Plaute, s’en autorise pour former à plaisir d’étourdissantes kyrielles de vocables, en prose un Muret, un Juste-Lipse, réhabilitent le style de Tacite à la lumière du grec Thucydide… Cette dette acquittée envers ces médiateurs privilégiés que sont pour nous les Humanistes, reste, explorée dans plusieurs chapitres satellites, notre propre perception d’une langue saisie aussi et goûtée dans ses efflorescences médiévales, langue que son génie naturel différencie de la grecque, que ses codes poétiques éloignent de la nôtre, ce qui ne condamne en rien le φιλοτήσιον ἔργον dans lequel Valery Larbaud sublime l’inépuisable travail de traduction.

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.