Vue normale Vue MARC vue ISBD

Sociologie des mobilisations pour la mémoire en Colombie / Julie Lavielle ; préface de Marie-Claire Lavabre

Auteur principal: Lavielle, Julie (1989-....) Auteur: Lavabre, Marie-Claire Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris : L'Harmattan, copyright 2021Description: 1 vol. (374 p.) ; 24 cmISBN: 978-2-343-21678-2. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Lauréats - Prix Scientifique L'HarmattanNote de thèse: Thèse de doctorat, Sociologie, Paris 10, 2019, Texte remanié deRésumé:

En Colombie, militants associatifs, chercheurs et acteurs politiques se mobilisent pour construire la mémoire d'un conflit - non achevé - qui oppose guérillas, paramilitaires et forces armées de l'État. Paradoxe d'un pays où l'on rend hommage à des morts dont les effectifs ne cessent de croître depuis les années 1950. À partir d'un travail d'enquête ethnographique mené sur trois sites de mémoire construits dans des villes et des villages où les armes parlent encore - Medellín, Trujillo et Tumaco -, inspirée par les travaux portant sur les sorties de conflit et par la sociologie de la mémoire, Julie Lavielle fait une analyse fine des politiques de mémoire menées en Colombie à différentes échelles. Elle examine comment la politique de mémoire nationale se déploie dans des contextes municipaux de violence et s'imbrique dans les configurations complexes d'acteurs locaux. Elle interroge ainsi la portée sociale des lieux de mémoire et leurs effets réels sur la construction de la paix.

Bibliographie: Bibliogr. p. 335-353. Sources p. 355-367. Notes bibliogr..Sujet - Nom commun: Guérillas -- Colombie | Mémoire collective -- Colombie | Conflit (sociologie) -- Colombie


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre empruntable BU – Saint-Denis
Salle rouge
Sociologie - E 316.334.4 LAV (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Disponible 025722512
Total des réservations: 0

Bibliogr. p. 335-353. Sources p. 355-367. Notes bibliogr.

Texte remanié de Thèse de doctorat Sociologie Paris 10 2019

En Colombie, militants associatifs, chercheurs et acteurs politiques se mobilisent pour construire la mémoire d'un conflit - non achevé - qui oppose guérillas, paramilitaires et forces armées de l'État. Paradoxe d'un pays où l'on rend hommage à des morts dont les effectifs ne cessent de croître depuis les années 1950. À partir d'un travail d'enquête ethnographique mené sur trois sites de mémoire construits dans des villes et des villages où les armes parlent encore - Medellín, Trujillo et Tumaco -, inspirée par les travaux portant sur les sorties de conflit et par la sociologie de la mémoire, Julie Lavielle fait une analyse fine des politiques de mémoire menées en Colombie à différentes échelles. Elle examine comment la politique de mémoire nationale se déploie dans des contextes municipaux de violence et s'imbrique dans les configurations complexes d'acteurs locaux. Elle interroge ainsi la portée sociale des lieux de mémoire et leurs effets réels sur la construction de la paix. éditeur

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.