Vue normale Vue MARC vue ISBD

La pensée de Lacan : entre logique occidentale et logique chinoise / Rui Wu ; sous la direction de Fabienne Hulak

Auteur principal: Wu, Rui Co-auteur: Hulak, Fabienne (1954-....) ; Sauvagnat, François (19..-2020) ; Lanselle, Rainier ; Charraud, Nathalie Collectivité co-auteur: Université de Paris VIII ; École doctorale Pratiques et théories du sens, Saint-Denis, Seine-Saint-Denis Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2019Numéro national de thèse: 2019PA080028.Note de thèse: Thèse de doctorat, Psychanalyse, Paris 8, 2019, Résumé:

Après Freud, de la théorie à la clinique, Lacan renouvelle la psychanalyse. Au niveau de la théorie, l’une des caractéristiques singulières est que, dans les années 1960, il constitue sa propre théorie en référence aux modèles logiques et mathématiques, et que les termes fondamentaux y sont disposés. Pour saisir la pensée de Lacan, il faut élucider les modèles et la connotation des termes. Dans cette thèse, nous nous efforçons d’étudier quatre questions : (1). Lacan est-il le lecteur d’Aristote ou de Frege ? (2). Lacan se conforme-t-il ou non aux principes de la référence théorique ? (3). Quel problème théorique essaie-t-il de discuter en référence à la logique et aux mathématiques ? (4). Peut-on appliquer la technique du Zen à la pratique psychanalytique ?Notre recherche se fonde sur l’énoncé de Lacan lui-même. Pour montrer la démonstration convaincante et consistante, nous ne nous sommes pas limités à l’idée solitaire, la démonstration est basée sur la cohérence de l’énoncé de Lacan.Quant à la première question, nous proposons une nouvelle approche pour la logique et les mathématiques dans la pensée de Lacan. Contrairement à l’idée commune, nous pensons que la logique à laquelle se réfère Lacan n’est pas la logique aristotélicienne, mais frégéenne.À l’égard de la deuxième question, notre idée est que Lacan ne se conforme pas aux principes de la logique frégéenne et de la théorie des ensembles.Pour la troisième question, nous découvrons que les premiers modèles étudient la présentification du réel dans le Symbolique, et que cette présentification correspond à la relation pulsion-représentant de la représentation dans la pensée freudienne. Nous présentons la pensée de Lao Zi pour comprendre ce que montrent les deuxièmes modèles.Enfin, nous présentons l’histoire et le développement du Zen dans la culture chinoise afin d’élucider les deux grandes doctrines et leurs principes, puis nous comparons les deux doctrines du Zen à la pensée de Lacan ; enfin, nous en concluons qu’il ne faut pas appliquer la technique du Zen à la pratique psychanalytique sans réfléchir.

After Freud, from theory to clinic, Lacan renews psychoanalysis. At the theoretical level, one of the singular characteristics is that, in the 1960s, Lacanian thought constitutes its own theory in reference to existing logical and mathematical models, and that the fundamental terms are to interpret in the models. To grasp Lacan’s thought, we must elucidate the models and the meaning of terms.In this thesis, I strive to study four questions: (1). Is Lacan a reader of Aristotle or Frege? (2). Does Lacan comply or not with the principles of the theoretical reference? (3). What theoretical problem is he trying to discuss with reference to logic and mathematics? (4). Can the zen technique be applied to psychoanalytic practice?Our research is based on Lacan’s own work, and it aims to provide a convincing and consistent demonstration. We are not limited to a single idea, and the demonstration is based on the consistency of Lacan’s statement.As for the first question, we propose a new approach to logic and mathematics in Lacan’s thought. Contrary to common thought, we think that the logic to which Lacan refers is not Aristotelian but rather Fregean.Concerning the second question, we believe that Lacan does not conform to the principles of Fregean logic and set theory.As for the third question, we find that the first models study the presentification of the real in the symbolic and that this presentification corresponds to the drive-representative relationship of the representation in Freudian thought. We then present Lao Zi’s thinking to understand what the second models show.Finally, we present the history and development of zen in Chinese culture in order to elucidate the two great doctrines and their principles. We then compare the two zen doctrines to Lacanian thought. Finally, we draw a conclusion that Lacan does not apply the technique of zen to psychoanalytic practice without thinking.

Sujet - Nom de personne: Lacan Jacques | Freud Sigmund | Frege Gottlob Sujet - Nom commun: Zen Sujet - Forme: Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Jacques-Lacan | Sigmund Freud | Gottlob Frege | Logique | Théorie des ensembles | Autre | Sujet | Objet (a) | Signifiant

Ressource en ligne: Accès au texte intégral | Cliquez ici


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Exclu du prêt 479080
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Partenaire(s) de recherche : La section clinique (Equipe de recherche)

Autre(s) contribution(s) : François Sauvagnat (Président du jury) ; Nathalie Charraud (Membre(s) du jury) ; Rainier Lanselle (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Psychanalyse Paris 8 2019

Après Freud, de la théorie à la clinique, Lacan renouvelle la psychanalyse. Au niveau de la théorie, l’une des caractéristiques singulières est que, dans les années 1960, il constitue sa propre théorie en référence aux modèles logiques et mathématiques, et que les termes fondamentaux y sont disposés. Pour saisir la pensée de Lacan, il faut élucider les modèles et la connotation des termes. Dans cette thèse, nous nous efforçons d’étudier quatre questions : (1). Lacan est-il le lecteur d’Aristote ou de Frege ? (2). Lacan se conforme-t-il ou non aux principes de la référence théorique ? (3). Quel problème théorique essaie-t-il de discuter en référence à la logique et aux mathématiques ? (4). Peut-on appliquer la technique du Zen à la pratique psychanalytique ?Notre recherche se fonde sur l’énoncé de Lacan lui-même. Pour montrer la démonstration convaincante et consistante, nous ne nous sommes pas limités à l’idée solitaire, la démonstration est basée sur la cohérence de l’énoncé de Lacan.Quant à la première question, nous proposons une nouvelle approche pour la logique et les mathématiques dans la pensée de Lacan. Contrairement à l’idée commune, nous pensons que la logique à laquelle se réfère Lacan n’est pas la logique aristotélicienne, mais frégéenne.À l’égard de la deuxième question, notre idée est que Lacan ne se conforme pas aux principes de la logique frégéenne et de la théorie des ensembles.Pour la troisième question, nous découvrons que les premiers modèles étudient la présentification du réel dans le Symbolique, et que cette présentification correspond à la relation pulsion-représentant de la représentation dans la pensée freudienne. Nous présentons la pensée de Lao Zi pour comprendre ce que montrent les deuxièmes modèles.Enfin, nous présentons l’histoire et le développement du Zen dans la culture chinoise afin d’élucider les deux grandes doctrines et leurs principes, puis nous comparons les deux doctrines du Zen à la pensée de Lacan ; enfin, nous en concluons qu’il ne faut pas appliquer la technique du Zen à la pratique psychanalytique sans réfléchir.

After Freud, from theory to clinic, Lacan renews psychoanalysis. At the theoretical level, one of the singular characteristics is that, in the 1960s, Lacanian thought constitutes its own theory in reference to existing logical and mathematical models, and that the fundamental terms are to interpret in the models. To grasp Lacan’s thought, we must elucidate the models and the meaning of terms.In this thesis, I strive to study four questions: (1). Is Lacan a reader of Aristotle or Frege? (2). Does Lacan comply or not with the principles of the theoretical reference? (3). What theoretical problem is he trying to discuss with reference to logic and mathematics? (4). Can the zen technique be applied to psychoanalytic practice?Our research is based on Lacan’s own work, and it aims to provide a convincing and consistent demonstration. We are not limited to a single idea, and the demonstration is based on the consistency of Lacan’s statement.As for the first question, we propose a new approach to logic and mathematics in Lacan’s thought. Contrary to common thought, we think that the logic to which Lacan refers is not Aristotelian but rather Fregean.Concerning the second question, we believe that Lacan does not conform to the principles of Fregean logic and set theory.As for the third question, we find that the first models study the presentification of the real in the symbolic and that this presentification corresponds to the drive-representative relationship of the representation in Freudian thought. We then present Lao Zi’s thinking to understand what the second models show.Finally, we present the history and development of zen in Chinese culture in order to elucidate the two great doctrines and their principles. We then compare the two zen doctrines to Lacanian thought. Finally, we draw a conclusion that Lacan does not apply the technique of zen to psychoanalytic practice without thinking.

Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : PDF

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.