Vue normale Vue MARC vue ISBD

Le sentiment de l'existence : de l'Occident à l'Extrême-Orient : le Haïku, la forme poétique et la manière juste de vivre / Kanna Igarashi ; sous la direction de Plínio Prado

Auteur principal: Igarashi, Kanna Co-auteur: Prado, Plínio ; Vermeren, Patrice (1949-....) ; Godin, Christian (1949-....) ; Cuillerai, Marie (1965-....) Collectivité co-auteur: Université de Paris VIII ; École doctorale Pratiques et théories du sens, Saint-Denis, Seine-Saint-Denis Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2019Numéro national de thèse: 2019PA080035.Note de thèse: Thèse de doctorat, Philosophie, Paris 8, 2019, Résumé:

La vie qui vaut (d’être vécue) est la vie où le sentiment de l’existence est éprouvé, et qui s’attache à s’ordonner et à s’orienter en fonction de ce sentiment. Nous interrogeons le sentiment de l’existence comme sentiment d’absolu qui peut être quelque repère pour la manière de vivre, dans le contexte d’une mondialisation régie par la techno-science et le néo-libéralisme, et l’insensibilité que ce régime nous impose et exige que nous tenions pour raisonnable. Nous voulons souligner qu’« être sensible au sentiment existence », c’est requis pour avoir l’« autonomia ». Cette exigence s’élève au nom de la probité de chacun dans son rapport à soi, ainsi qu’à la communauté humaine.Nous exposons, de la sagesse antique à la sagesse extrême orientale, l’effort de la mis à distance de l’influence de l’illusion, ainsi que du penchant pour la rationalité. L’effort du nouage entre le sentiment de l’existence et l’éthos était toujours présent dans leur recherche de renouer l’être et la pensée. Egalement dans la vie et l’œuvre d’un poète du haïku, Bashô, nous voyons l’articulation entre l’esthétique et la manière de vivre. Sa vie et son œuvre sont la recherche même de ce sentiment.

The life which is worth living is that in which we could feel “le sentiment de l’existence” and according to this, which will be oriented and directed by ourself.We are asking if the “sentiment de l’existence” as absolute affect can be a kind of compass in the context of globalization governed by techno-science and neo-liberalisme, and the insensibility that this regime dictate and impose us like reasonable. We’d like to insist that to be sensible to the “sentiment de l’existence” should be required for organizing “l’autonomia”, and keeping to be honest with ourselves and with the human being. We expound, as the ancient wisdom in Greek and the Extreme Orient, the attempt to put aside the illusion as well as the excessive tendency of the rationalization, the attempt to link the “sentiment de l’existence” to the “ethos”(way of life) for recovering the relation between the being and the thinking. We also attest the links “ethic-aesthetic” in the life and the works of the haiku poet, Bashô. His life and works were even the research of the “sentiment de l’existence”.

Sujet - Nom commun: Existence (philosophie) | Individu (métaphysique) | Inconscient | Sujet (philosophie) | Vacuité (bouddhisme) Sujet - Forme: Haïkus | Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Sentiment de l’existence | Autonomie | Conscience cosmique | Dialectique du sujet | Individuation | Voie du milieu | Autre en soi | Haïku

Ressource en ligne: Accès réservé au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Philosophie - B Exclu du prêt 479062
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Partenaire(s) de recherche : Laboratoires d'études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (Equipe de recherche)

Autre(s) contribution(s) : Patrice Vermeren (Président du jury) ; Christian Godin, Marie Cuillerai (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Philosophie Paris 8 2019

La vie qui vaut (d’être vécue) est la vie où le sentiment de l’existence est éprouvé, et qui s’attache à s’ordonner et à s’orienter en fonction de ce sentiment. Nous interrogeons le sentiment de l’existence comme sentiment d’absolu qui peut être quelque repère pour la manière de vivre, dans le contexte d’une mondialisation régie par la techno-science et le néo-libéralisme, et l’insensibilité que ce régime nous impose et exige que nous tenions pour raisonnable. Nous voulons souligner qu’« être sensible au sentiment existence », c’est requis pour avoir l’« autonomia ». Cette exigence s’élève au nom de la probité de chacun dans son rapport à soi, ainsi qu’à la communauté humaine.Nous exposons, de la sagesse antique à la sagesse extrême orientale, l’effort de la mis à distance de l’influence de l’illusion, ainsi que du penchant pour la rationalité. L’effort du nouage entre le sentiment de l’existence et l’éthos était toujours présent dans leur recherche de renouer l’être et la pensée. Egalement dans la vie et l’œuvre d’un poète du haïku, Bashô, nous voyons l’articulation entre l’esthétique et la manière de vivre. Sa vie et son œuvre sont la recherche même de ce sentiment.

The life which is worth living is that in which we could feel “le sentiment de l’existence” and according to this, which will be oriented and directed by ourself.We are asking if the “sentiment de l’existence” as absolute affect can be a kind of compass in the context of globalization governed by techno-science and neo-liberalisme, and the insensibility that this regime dictate and impose us like reasonable. We’d like to insist that to be sensible to the “sentiment de l’existence” should be required for organizing “l’autonomia”, and keeping to be honest with ourselves and with the human being. We expound, as the ancient wisdom in Greek and the Extreme Orient, the attempt to put aside the illusion as well as the excessive tendency of the rationalization, the attempt to link the “sentiment de l’existence” to the “ethos”(way of life) for recovering the relation between the being and the thinking. We also attest the links “ethic-aesthetic” in the life and the works of the haiku poet, Bashô. His life and works were even the research of the “sentiment de l’existence”.

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.