Vue normale Vue MARC vue ISBD

Logiques de genre dans l'engagement associatif : carrières et pratiques militantes dans des associations revendicatives / Sophie Rétif ; préface de Virginia Ferreira et Érik Neveu

Autre édition sur le même support: Genre et engagement associatif / Sophie RétifAutre édition sur un support différent: Logiques de genre dans l'engagement associatif / Sophie Rétif, 191181358Auteur principal: Rétif, Sophie (1981-....) Auteur: Ferreira, Virginia ; Neveu, Érik (1952-....) Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris : Dalloz, 2013Description: 1 vol. (XII-570 p.) ; 24 cmISBN: 978-2-247-12617-0. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Nouvelle bibliothèque de thèses, Science politique, vol. 24Note de thèse: Thèse de doctorat, Science politique, Rennes 1, 2011, Genre et engagement associatif : carrières et pratiques militantes dans six associations françaises et portugaises, Texte remanié deRésumé:

La 4e de couverture indique : "Le travail de Sophie Rétif sera assurément labélisé comme participant des études de genre/gender studies. Une telle caractérisation ne sera pas fausse, mais elle pourrait être restrictive. La manière dont hommes et femmes s'investissent dans les trois sortes d'associations mises en comparaison en France et au Portugal est bien centrale. Mais, on le verra, Sophie Rétif n'appréhende pas les personnes qu'elle côtoie dans une identité sociale qui se réduirait au genre : elle combine cette dimension à celles des trajectoires, de l'éducation, des métiers et des générations, des effets des positionnements idéologiques. On pourrait dire, lui prêtant alors une autre modernité théorique, qu'elle travaille sur et avec de l' « intersectionnalité ». (...) S'il fallait condenser ce que cette thèse apporte de plus original, c'est sans doute, selon le mot d'une membre de son jury, de nous sortir de « l'explication du genre par le genre ». En d'autres termes, les rapports de genre, comme relations de pouvoir et d'asymétrie entre des hommes et des femmes, sont souvent pensés comme le prolongement dans divers univers sociaux (loisirs, travail, militantisme) d'inégalités, de divergences de dispositions préexistantes. C'est parce que la prime-socialisation, la famille, l'école, le catéchisme ou les médias ont cristallisé des rôles et des dispositions, plus encore dotés garçons et filles de ressources distinctes et inégales, que les rapports de genre se perpétuent. Sophie Rétif montre en quoi cette lecture est insuffisante. Tout espace social où s'organisent des rapports de genre apporte à leur structuration sa contribution propre. Cela veut dire qu'il faut ici prendre au sérieux les idéologies, les croyances comme affectant les anticipations et comportements ouverts aux femmes et hommes au sein des associations. (...) Ici encore, avec ce confort de lecture qui consiste à offrir des analyses stimulantes et bien construites sans les hérisser d'une envahissante signalétique théorique, Sophie Rétif met en oeuvre les fondamentaux d'une analyse de genre intelligente. (...) Si la publication de cette belle thèse pouvait à sa manière contribuer à élargir le cercle des lecteurs, des réseaux et entrepreneurs sociaux qui tirent profit de ses conclusions, le plaisir que nous avons eu à contribuer à son avancée en serait redoublé"

Bibliographie: Bibliogr. p. [539]-559. Notes bibliogr. Index.Sujet - Nom commun: Militantisme -- Différences entre sexes -- Europe -- 1990-2020 -- Enquêtes | Bénévolat -- Différences entre sexes -- Europe -- 1990-2020 -- Enquêtes | Associations sans but lucratif -- Europe -- 1990-2020 -- Enquêtes | Identité sexuelle -- Sociologie -- Europe -- 1990-2020 -- Enquêtes


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre empruntable BU – Saint-Denis
Salle rouge
Sociologie - E 316.334 Genre (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Disponible 025713816
Total des réservations: 0

En appendice, tableau récapitulatif des entretiens

Bibliogr. p. [539]-559. Notes bibliogr. Index

Texte remanié de Thèse de doctorat Science politique Rennes 1 2011 Genre et engagement associatif : carrières et pratiques militantes dans six associations françaises et portugaises

La 4e de couverture indique : "Le travail de Sophie Rétif sera assurément labélisé comme participant des études de genre/gender studies. Une telle caractérisation ne sera pas fausse, mais elle pourrait être restrictive. La manière dont hommes et femmes s'investissent dans les trois sortes d'associations mises en comparaison en France et au Portugal est bien centrale. Mais, on le verra, Sophie Rétif n'appréhende pas les personnes qu'elle côtoie dans une identité sociale qui se réduirait au genre : elle combine cette dimension à celles des trajectoires, de l'éducation, des métiers et des générations, des effets des positionnements idéologiques. On pourrait dire, lui prêtant alors une autre modernité théorique, qu'elle travaille sur et avec de l' « intersectionnalité ». (...) S'il fallait condenser ce que cette thèse apporte de plus original, c'est sans doute, selon le mot d'une membre de son jury, de nous sortir de « l'explication du genre par le genre ». En d'autres termes, les rapports de genre, comme relations de pouvoir et d'asymétrie entre des hommes et des femmes, sont souvent pensés comme le prolongement dans divers univers sociaux (loisirs, travail, militantisme) d'inégalités, de divergences de dispositions préexistantes. C'est parce que la prime-socialisation, la famille, l'école, le catéchisme ou les médias ont cristallisé des rôles et des dispositions, plus encore dotés garçons et filles de ressources distinctes et inégales, que les rapports de genre se perpétuent. Sophie Rétif montre en quoi cette lecture est insuffisante. Tout espace social où s'organisent des rapports de genre apporte à leur structuration sa contribution propre. Cela veut dire qu'il faut ici prendre au sérieux les idéologies, les croyances comme affectant les anticipations et comportements ouverts aux femmes et hommes au sein des associations. (...) Ici encore, avec ce confort de lecture qui consiste à offrir des analyses stimulantes et bien construites sans les hérisser d'une envahissante signalétique théorique, Sophie Rétif met en oeuvre les fondamentaux d'une analyse de genre intelligente. (...) Si la publication de cette belle thèse pouvait à sa manière contribuer à élargir le cercle des lecteurs, des réseaux et entrepreneurs sociaux qui tirent profit de ses conclusions, le plaisir que nous avons eu à contribuer à son avancée en serait redoublé"

Remerciements Préface Introduction générale. Penser ensemble le genre, le militantisme et l'engagement associatif Première partie : Des carrières militantes genrées Introduction. La notion de carrière Introduction : La notion de carrière : un outil pour penser la structuration genrée des activités militantes Chapitre 1 : Des conditions sociales de possibilité de l'engagement et de son maintien Chapitre 2 : Le tropisme associatif dans les carrières militantes féminines Chapitre 3 : Militantisme et carrières déviantes Deuxième partie : Les associations et le genre, le genre dans les associations Introduction : Des organisations genrées qui pensent le genre Chapitre 1 : Comment les associations pensent-elles le genre ? Chapitre 2 : La division sexuelle du travail associatif Chapitre 3 : La distribution genrée des responsabilités Conclusion générale Annexe Bibliographie Index Table des matières

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.