Vue normale Vue MARC vue ISBD

Pratiques de consommation et processus de changement organisationnel : cas du marché de l'information en ligne / Mohamed Benabid ; sous la direction de Imad Saleh et de Ahmed Azirar

Auteur principal: Benabid, Mohamed Co-auteur: Saleh, Imad (1960-....) ; Azirar, Ahmed ; Noyer, Jean-Max ; Bentaleb, Chafik ; Louitri, Abdenbi ; Szoniecky, Samuel Collectivité co-auteur: Université de Paris VIII ; École doctorale Cognition, langage, interaction, Saint-Denis, Seine-Saint-Denis Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2018Numéro national de thèse: 2018PA080044.Note de thèse: Thèse de doctorat, Sciences de l'information et de la communication, Paris 8, 2018, Résumé:

La littérature sur le changement ne rend pas suffisamment compte de l’influence de déterminants micro-organisationnel comme ceux des pratiques de consommation. En mobilisant deux cadres théoriques, celui de la théorie néo-institutionnelle (TNI) et celui du modèle d’acceptation technologiques, et en s’appuyant sur le marché de l’information en ligne au Maroc, notre thèse vise à mieux prendre en compte cette perspective. Notre recherche est à visée compréhensive et explicative et utilise une méthodologie mixte qualitative-quantitative dans le cadre d’un positionnement épistémologique pragmatique. Nos résultats permettent de constater que le changement catalysé par le consommateur de l’information en ligne n’est pas animé par un agenda institutionnel ou pour le dire autrement par une volonté d’infléchir le cours des événements. Il semble plutôt n’être qu’un effet collatéral de ses activités. Notre recherche fait par ailleurs ressortir le statut institutionnel des pratiques de consommation, celles-ci étant portées par des piliers institutionnels réglementaires, normatifs et cognitifs. Si le pilier cognitif de la gratuité de l’information apporte des opportunités organisationnelles de changement dans le contexte de la presse électronique, il continue en revanche de défier la question de la monétisation. Les résultats de notre analyse quantitative suggèrent également l’existence de relations significatives entre l’intention d’achat de l’information d’actualité en ligne et des construits d’ordre cognitif : mentalité du gratuit, équité perçue, crédibilité perçue. Nous montrons par-là que la question de la monétisation tient à la fois à des facteurs techniques et psychosociaux qui continuent de faire barrière aux enjeux du modèle économique.

The literature on change does not adequately capture the influence of micro-organizational determinants such as consumption practices. By mobilizing two theoretical frameworks, the neo-institutional theory (NIT) and technology acceptance model, and relying on the online information market in Morocco, our thesis aims to better take into account this perspective. Our research is comprehensive and explanatory and uses a mixed qualitative-quantitative methodology through a pragmatic epistemological positioning. Our results show that consumer-driven change in online information is not motivated by an institutional agenda or, to put it another way, by shifting the course of events. It seems to be only a collateral effect of his activities. Our research also highlights the institutional status of consumer practices, which are driven by regulatory, normative and cognitive institutional pillars. While the cognitive pillar of free information provides organizational opportunities for change in the context of the electronic press, it continues to challenge the issue of monetization. The results of our quantitative analysis also suggest the existence of significant relationships between the intention to purchase online news and cognitive constructs: the free mentality, perceived fairness, perceived credibility. We show that monetization is a question of both technical and psychosocial factors that continue to be a barrier to the challenges of the economic model.

Sujet - Nom commun: Périodiques électroniques -- Consommation | Changement organisationnel | Consommation -- Coutumes et pratiques | Modification du comportement | Technologies de l'information et de la communication Sujet - Forme: Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Changement | Théorie néo-institutionnelle | Modèle d’acceptation technologique | Informations | Médias | Journaux | Journaux en ligne

Ressource en ligne: Accès au texte intégral | Cliquez ici


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Info Doc Médias - A Exclu du prêt 474189
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Cognition, langage, interaction (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Partenaire(s) de recherche : Laboratoire paragraphe (Equipe de recherche)

Autre(s) contribution(s) : Abdenbi Louitri, Samuel Szoniecky (Membre(s) du jury) ; Jean-Max Noyer, Chafik Bentaleb (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Sciences de l'information et de la communication Paris 8 2018

La littérature sur le changement ne rend pas suffisamment compte de l’influence de déterminants micro-organisationnel comme ceux des pratiques de consommation. En mobilisant deux cadres théoriques, celui de la théorie néo-institutionnelle (TNI) et celui du modèle d’acceptation technologiques, et en s’appuyant sur le marché de l’information en ligne au Maroc, notre thèse vise à mieux prendre en compte cette perspective. Notre recherche est à visée compréhensive et explicative et utilise une méthodologie mixte qualitative-quantitative dans le cadre d’un positionnement épistémologique pragmatique. Nos résultats permettent de constater que le changement catalysé par le consommateur de l’information en ligne n’est pas animé par un agenda institutionnel ou pour le dire autrement par une volonté d’infléchir le cours des événements. Il semble plutôt n’être qu’un effet collatéral de ses activités. Notre recherche fait par ailleurs ressortir le statut institutionnel des pratiques de consommation, celles-ci étant portées par des piliers institutionnels réglementaires, normatifs et cognitifs. Si le pilier cognitif de la gratuité de l’information apporte des opportunités organisationnelles de changement dans le contexte de la presse électronique, il continue en revanche de défier la question de la monétisation. Les résultats de notre analyse quantitative suggèrent également l’existence de relations significatives entre l’intention d’achat de l’information d’actualité en ligne et des construits d’ordre cognitif : mentalité du gratuit, équité perçue, crédibilité perçue. Nous montrons par-là que la question de la monétisation tient à la fois à des facteurs techniques et psychosociaux qui continuent de faire barrière aux enjeux du modèle économique.

The literature on change does not adequately capture the influence of micro-organizational determinants such as consumption practices. By mobilizing two theoretical frameworks, the neo-institutional theory (NIT) and technology acceptance model, and relying on the online information market in Morocco, our thesis aims to better take into account this perspective. Our research is comprehensive and explanatory and uses a mixed qualitative-quantitative methodology through a pragmatic epistemological positioning. Our results show that consumer-driven change in online information is not motivated by an institutional agenda or, to put it another way, by shifting the course of events. It seems to be only a collateral effect of his activities. Our research also highlights the institutional status of consumer practices, which are driven by regulatory, normative and cognitive institutional pillars. While the cognitive pillar of free information provides organizational opportunities for change in the context of the electronic press, it continues to challenge the issue of monetization. The results of our quantitative analysis also suggest the existence of significant relationships between the intention to purchase online news and cognitive constructs: the free mentality, perceived fairness, perceived credibility. We show that monetization is a question of both technical and psychosocial factors that continue to be a barrier to the challenges of the economic model.

Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : PDF

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.