Vue normale Vue MARC vue ISBD

Droit civil : les régimes matrimoniaux / François Terré,... Philippe Simler,...

Autre édition sur un support différent: Les régimes matrimoniaux : 8e édition / François Terré,... Philippe Simler,..., 238338347Auteur principal: Terré, François (1930-....) Co-auteur: Simler, Philippe (1940-....) Langue: français.Pays: France.Edition: 8e éditionEditeur: Paris : Dalloz, 2019Description: 1 vol. (VIII-850 p.) ; 21 cmISBN: 978-2-247-18952-6. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Précis, Droit privéRésumé:

La 4e de couverture indique : "Le droit des régimes matrimoniaux a traditionnellement pour objet l'ensemble des rapports pécuniaires des gens mariés. Il est aux biens des époux ce que le droit du mariage est à leur statut personnel. Les régimes matrimoniaux sont divers et supplétifs : un choix est laissé aux futurs époux entre la communauté, comportant plusieurs variantes, la séparation des biens et la participation aux acquêts. A défaut de choix formalisé par un contrat de mariage, s'applique le régime légal de la communauté réduite aux acquêts. En cours d'union, un changement de régime est toutefois possible, sous des conditions largement édulcorées par la loi du 23 mars 2019. À tous les époux, la loi impose cependant un ensemble de règles essentielles — de coopération, d'autonomie et de crise — formant le régime dit « primaire ». L'exposé des règles communes (régime primaire, conventions matrimoniales, changement de régime) est suivi de l'étude des deux familles de régimes, communautaires et séparatistes. Réforme après réforme, le statut patrimonial des couples non mariés— partenaires liés par un pacte civil de solidarité (PACS) et concubins — se rapproche de celui des époux, davantage, toutefois, pour les premiers que pour les seconds. Bien qu'il ne puisse être qualifié de « régime matrimonial », le statut patrimonial des partenaires et des concubins mérite néanmoins qu'une place significative lui soit réservée dans le présent ouvrage"

Bibliographie: Bibliogr. p. [1]-2. Notes bibliogr. Index.Sujet - Nom commun: Mariage -- Droit -- France -- Manuels d'enseignement supérieur | Régimes matrimoniaux -- France -- Manuels d'enseignement supérieur


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre empruntable BU – Saint-Denis
Salle verte
Droit Admin - H 347.62 TERR (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Disponible 025706919
Total des réservations: 0

Le titre de la page de couv. porte en plus : "et statut patrimonial des couples non mariés"

Bibliogr. p. [1]-2. Notes bibliogr. Index

La 4e de couverture indique : "Le droit des régimes matrimoniaux a traditionnellement pour objet l'ensemble des rapports pécuniaires des gens mariés. Il est aux biens des époux ce que le droit du mariage est à leur statut personnel. Les régimes matrimoniaux sont divers et supplétifs : un choix est laissé aux futurs époux entre la communauté, comportant plusieurs variantes, la séparation des biens et la participation aux acquêts. A défaut de choix formalisé par un contrat de mariage, s'applique le régime légal de la communauté réduite aux acquêts. En cours d'union, un changement de régime est toutefois possible, sous des conditions largement édulcorées par la loi du 23 mars 2019. À tous les époux, la loi impose cependant un ensemble de règles essentielles — de coopération, d'autonomie et de crise — formant le régime dit « primaire ». L'exposé des règles communes (régime primaire, conventions matrimoniales, changement de régime) est suivi de l'étude des deux familles de régimes, communautaires et séparatistes. Réforme après réforme, le statut patrimonial des couples non mariés— partenaires liés par un pacte civil de solidarité (PACS) et concubins — se rapproche de celui des époux, davantage, toutefois, pour les premiers que pour les seconds. Bien qu'il ne puisse être qualifié de « régime matrimonial », le statut patrimonial des partenaires et des concubins mérite néanmoins qu'une place significative lui soit réservée dans le présent ouvrage"

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.