Vue normale Vue MARC vue ISBD

L'examen clinique de l'intelligence de l'enfant : fondements et pratique du WISC-V / Jacques Grégoire

Auteur principal: Grégoire, Jacques (1956-....) Langue: français.Pays: Belgique.Editeur: Wavre : Mardaga, 2019ISBN: 978-2-8047-0566-4. Localiser ce document dans le SUDOC Résumé:

Une nouvelle édition de L'examen clinique de l'intelligence de l'enfant, un ouvrage qui regroupe plusieurs instruments de mesure nécessaires à la détermination du quotient intellectuel de l'enfant. L’échelle d’intelligence de Wechsler pour les enfants (WISC) est aujourd’hui le test d’intelligence le plus largement utilisé par les psychologues francophones. Le professeur Jacques Grégoire a été le premier à proposer un ouvrage de base en français consacré à ce test, rapidement devenu une référence utilisée par les formateurs et les praticiens. Aujourd’hui, il nous offre un ouvrage sur la nouvelle version de ce test, dénommée WISC-V. Membre du comité scientifique américain qui a supervisé le développement du WISC-V, il a également collaboré à son adaptation française, qu’il utilise dans sa propre pratique clinique. Ce livre présente une méthode rigoureuse d’interprétation des résultats au WISC-V, qui s’appuie sur une connaissance approfondie des bases théoriques et des propriétés métriques des scores obtenus au test. Elle permettra aux lecteurs praticiens d’assurer pleinement leur rôle d’interprètes des résultats et de tirer des protocoles du WISC-V un maximum d’informations pertinentes et utiles. Destiné aux professionnels du monde de la psychologie, cet ouvrage vous guidera dans l'interprétation des résultats des outils d'évaluation d'intelligence. EXTRAIT : la conception de l’intelligence et de sa mesure défendue par Wechsler n’est guère différente de celle de Binet. Pour Wechsler (1944, p. 3), « l’intelligence est la capacité complexe ou globale d’un individu d’agir en fonction d’un but, de penser rationnellement et d’avoir des rapports efficaces avec son environnement ». Il conçoit l’intelligence comme résultant de l’organisation d’un ensemble d’aptitudes et non comme une aptitude particulière. Wechsler évite ainsi de réifier l’intelligence et d’en faire une entité psychologique ou cérébrale directement observable. Au contraire, l’intelligence est, selon lui, une qualité émergente qui caractérise le comportement d’un individu dans ses relations avec son environnement. Les comportements intelligents résultent de la qualité des capacités engagées, mais aussi de la manière dont ces capacités sont coordonnées. Un comportement intelligent peut être comparé à l’exécution d’une symphonie. La qualité de cette exécution dépend de la qualité de chaque musicien, mais aussi de la direction de l’orchestre. La symphonie n’est pas une propriété de chaque musicien pris individuellement. Elle n’existe que du fait de l’interaction des musiciens. De la même manière, le fait qu’un individu possède certaines aptitudes très supérieures à la moyenne n’implique pas nécessairement qu’il possède une intelligence globale de même niveau. Le syndrome du savant constitue un bel exemple de ce phénomène. Il s’agit de sujets dont le QI est généralement très faible et dont les capacités d’apprentissage et d’adaptation à leur environnement sont limitées, mais qui possèdent une aptitude exceptionnelle dans un domaine très précis (Treffert, 2014)

Sujet - Nom commun: Echelle d'intelligence de Wechsler pour enfants | Enfants -- Tests d'intelligence

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Disponible
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Disponible
Total des réservations: 0

Description d'après la consultation, 2019-09-24

Titre provenant de la page de titre du document numérisé

L'impression du document génère 305 p.

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

930662101:674628993

Une nouvelle édition de L'examen clinique de l'intelligence de l'enfant, un ouvrage qui regroupe plusieurs instruments de mesure nécessaires à la détermination du quotient intellectuel de l'enfant. L’échelle d’intelligence de Wechsler pour les enfants (WISC) est aujourd’hui le test d’intelligence le plus largement utilisé par les psychologues francophones. Le professeur Jacques Grégoire a été le premier à proposer un ouvrage de base en français consacré à ce test, rapidement devenu une référence utilisée par les formateurs et les praticiens. Aujourd’hui, il nous offre un ouvrage sur la nouvelle version de ce test, dénommée WISC-V. Membre du comité scientifique américain qui a supervisé le développement du WISC-V, il a également collaboré à son adaptation française, qu’il utilise dans sa propre pratique clinique. Ce livre présente une méthode rigoureuse d’interprétation des résultats au WISC-V, qui s’appuie sur une connaissance approfondie des bases théoriques et des propriétés métriques des scores obtenus au test. Elle permettra aux lecteurs praticiens d’assurer pleinement leur rôle d’interprètes des résultats et de tirer des protocoles du WISC-V un maximum d’informations pertinentes et utiles. Destiné aux professionnels du monde de la psychologie, cet ouvrage vous guidera dans l'interprétation des résultats des outils d'évaluation d'intelligence. EXTRAIT : la conception de l’intelligence et de sa mesure défendue par Wechsler n’est guère différente de celle de Binet. Pour Wechsler (1944, p. 3), « l’intelligence est la capacité complexe ou globale d’un individu d’agir en fonction d’un but, de penser rationnellement et d’avoir des rapports efficaces avec son environnement ». Il conçoit l’intelligence comme résultant de l’organisation d’un ensemble d’aptitudes et non comme une aptitude particulière. Wechsler évite ainsi de réifier l’intelligence et d’en faire une entité psychologique ou cérébrale directement observable. Au contraire, l’intelligence est, selon lui, une qualité émergente qui caractérise le comportement d’un individu dans ses relations avec son environnement. Les comportements intelligents résultent de la qualité des capacités engagées, mais aussi de la manière dont ces capacités sont coordonnées. Un comportement intelligent peut être comparé à l’exécution d’une symphonie. La qualité de cette exécution dépend de la qualité de chaque musicien, mais aussi de la direction de l’orchestre. La symphonie n’est pas une propriété de chaque musicien pris individuellement. Elle n’existe que du fait de l’interaction des musiciens. De la même manière, le fait qu’un individu possède certaines aptitudes très supérieures à la moyenne n’implique pas nécessairement qu’il possède une intelligence globale de même niveau. Le syndrome du savant constitue un bel exemple de ce phénomène. Il s’agit de sujets dont le QI est généralement très faible et dont les capacités d’apprentissage et d’adaptation à leur environnement sont limitées, mais qui possèdent une aptitude exceptionnelle dans un domaine très précis (Treffert, 2014)

Taille du fichier ePUB : 2,32 Mo

Nécessite un accès internet et un lecteur de fichier ePUB, HTML

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.