Vue normale Vue MARC vue ISBD

Peur : autobiographie / Dario Argento ; traduit de l'italien par Bianca Concolino et Paul Abram

Est une traduction de: PauraAuteur principal: Argento, Dario (1940-....) Auteur: Concolino Mancini Abram, Bianca ; Abram, Paul Langue: français ; de l'œuvre originale, italien.Pays: France.Editeur: Aix-en-Provence : Rouge profond, DL 2018Description: 1 vol. (357 p.) ; 22 cmISBN: 979-10-97309-05-3. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: RaccordsRésumé:

La 4ème de couverture indique : "Je m'appelle Dario Argento. Je suis né à Rome, au 197, via del Tritone. A cette adresse il y avait le Studio Luxardo, un important studio de photographie, où travaillait ma mère Elda. Habitaient également là les propriétaires et fondateurs de cette prestigieuse entreprise, Alfredo et Margherita, mes grands-parents. Dans les années 1930 et 1940 les vedettes du théâtre et du cinéma, les champions sportifs, les intellectuels et les artistes, les modèles se bousculaient pour être photographiés par nous. Avoir un portrait réalisé par le studio était un signe d'excellence. Je suis donc né sous les projecteurs."

Sujet - Nom de personne: Argento Dario -- Autobiographie


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre empruntable BU – Saint-Denis
Salle rose
Cinéma - SC 791.43(45) ARG 7 (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Disponible 025666985
Total des réservations: 0

La 4ème de couverture indique : "Je m'appelle Dario Argento. Je suis né à Rome, au 197, via del Tritone. A cette adresse il y avait le Studio Luxardo, un important studio de photographie, où travaillait ma mère Elda. Habitaient également là les propriétaires et fondateurs de cette prestigieuse entreprise, Alfredo et Margherita, mes grands-parents. Dans les années 1930 et 1940 les vedettes du théâtre et du cinéma, les champions sportifs, les intellectuels et les artistes, les modèles se bousculaient pour être photographiés par nous. Avoir un portrait réalisé par le studio était un signe d'excellence. Je suis donc né sous les projecteurs."

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.