Vue normale Vue MARC vue ISBD

Les anticipations rationnelles / Pascal Franc : Analyse critique de théories contemporaines

Autre édition sur un support différent: Les anticipations rationnellesAuteur principal: Franc, Pascal Langue: français.Pays: France.Editeur: Genève 12, 11, rue Firmin-Massot 1211 : Librairie Droz, 2015ISBN: 978-2-600-00188-5. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Travaux de Sciences SocialesRésumé:

Les modèles d'apprentissage rationnel n'ont qu'une prise marginale sur le phénomène de la formation des anticipations des agents économiques. Dès lors, l'hypothèse d'anticipations rationnelles est un concept d'équilibre qui cherche encore sa justification dynamique. Du point de vue méthodologique, cette hypothèse ne peut donc se référer qu'aux notions bien connues d'«idéal-type», de «principe-zéro» ou de «cas-limite» défendues par Max Weber et Karl Popper. Dans le cadre d'une justification par «le nécessaire irréalisme des hypothèses», les anticipations rationnelles peuvent être considérées comme un «terme théorique», dont la valeur épistémologique nourrit encore de nos jours de nombreux débats. En puisant à la fois aux sources de l'instrumentalisme de Friedman et du falsificationnisme de Popper, l'auteur montre que cette hypothèse prend une valeur de symbole dans le débat récurrent visant à définir la validité cognitive du courant néo-classique au sein de la théorie économique

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

Les modèles d'apprentissage rationnel n'ont qu'une prise marginale sur le phénomène de la formation des anticipations des agents économiques. Dès lors, l'hypothèse d'anticipations rationnelles est un concept d'équilibre qui cherche encore sa justification dynamique. Du point de vue méthodologique, cette hypothèse ne peut donc se référer qu'aux notions bien connues d'«idéal-type», de «principe-zéro» ou de «cas-limite» défendues par Max Weber et Karl Popper. Dans le cadre d'une justification par «le nécessaire irréalisme des hypothèses», les anticipations rationnelles peuvent être considérées comme un «terme théorique», dont la valeur épistémologique nourrit encore de nos jours de nombreux débats. En puisant à la fois aux sources de l'instrumentalisme de Friedman et du falsificationnisme de Popper, l'auteur montre que cette hypothèse prend une valeur de symbole dans le débat récurrent visant à définir la validité cognitive du courant néo-classique au sein de la théorie économique

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.