Vue normale Vue MARC vue ISBD

Devenir langue dominante mondiale / Mohamed Benrabah : Un défi pour l'arabe

Autre édition sur un support différent: Devenir langue dominante mondiale / Mohamed Benrabah, 137278063Auteur principal: Benrabah, Mohamed Langue: français.Pays: France.Editeur: Genève 12, 11, rue Firmin-Massot 1211 : Librairie Droz, 2015ISBN: 978-2-600-01302-4. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Travaux de Sciences SocialesRésumé:

Jamais le monde n'a changé, autant et aussi rapidement. Sa transformation précipitée est en passe d'affecter la répartition des langues à l'échelle planétaire et de modifier le rapport de force qu'elles entretiennent. La prédominance actuelle de l'anglais ne lui garantit pas une hégémonie pérenne, qu'un nouvel ordre linguistique mondial ne parviendrait à saper. Mohamed Benrabah apprécie l'étude commanditée dans les années 1990 par les autorités britanniques (British Council), laquelle prévoyait pour 2050 un système linguistique planétaire où l'anglais, toujours dominant, serait néanmoins concurrencé par le chinois, l'espagnol, le hindi/ourdou et l'arabe. L'émergence en ce moment même du chinois et de l'espagnol comme langues majeures semblent confirmer ces conjectures. Qu'en est-il de l'arabe ? Devenir langue dominante mondiale : un défi pour l'arabe répond à la question

Sujet - Nom commun: Sociolinguistique -- Pays arabes | Arabe (langue) -- Aspect politique | Langue universelle -- Histoire | Culture dominante

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Linguistique - W Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

Jamais le monde n'a changé, autant et aussi rapidement. Sa transformation précipitée est en passe d'affecter la répartition des langues à l'échelle planétaire et de modifier le rapport de force qu'elles entretiennent. La prédominance actuelle de l'anglais ne lui garantit pas une hégémonie pérenne, qu'un nouvel ordre linguistique mondial ne parviendrait à saper. Mohamed Benrabah apprécie l'étude commanditée dans les années 1990 par les autorités britanniques (British Council), laquelle prévoyait pour 2050 un système linguistique planétaire où l'anglais, toujours dominant, serait néanmoins concurrencé par le chinois, l'espagnol, le hindi/ourdou et l'arabe. L'émergence en ce moment même du chinois et de l'espagnol comme langues majeures semblent confirmer ces conjectures. Qu'en est-il de l'arabe ? Devenir langue dominante mondiale : un défi pour l'arabe répond à la question

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.