Vue normale Vue MARC vue ISBD

La Turquie : géographie d'une puissance émergente / Marcel Bazin, Stéphane de Tapia

Autre édition sur un support différent: La Turquie / Marcel Bazin, Stéphane de Tapia, 164813764Auteur principal: Bazin, Marcel (1944-....) Co-auteur: Tapia, Stéphane de Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris : A. Colin, 2012ISBN: 978-2-200-28276-9 ; 978-2-20028-276-9. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: URésumé:

La Turquie, puissance démographique et économique dont l'influence ne fait que s'accroître dans le paysage international, fait indéniablement partie aujourd'hui des « pays émergents ». Située à la charnière de trois espaces majeurs – l'Europe communautaire, le Moyen-Orient et les pays de l'ex-URSS –, elle est classiquement perçue comme un pont entre l'« Orient » et l'« Occident ». Mais cette image cache une réalité bien plus complexe. 
 Tout d'abord, le territoire turc est marqué par trois dualités fondamentales : un contraste naturel entre les régions maritimes du pourtour et l'intérieur semi-aride ; une opposition de développement entre l'Ouest industrialisé et l'Est en retard ; un déséquilibre entre les campagnes et les villes désormais majoritaires et fortement hiérarchisées. 
 Par ailleurs, la continuité entre les dynamiques internes et les flux en direction de l'extérieur placent le pays au centre d'un champ de forces à la fois démographiques, économiques et géopolitiques. La Turquie est en effet à la fois pays d'émigration, d'immigration et d'intenses migrations internes. Des mobilités anciennes, traditionnelles comme le nomadisme pastoral, le commerce caravanier, aux migrations internationales de travail contemporaines, se sont constituées des formes complexes de circulations migratoires.
 Une synthèse unique et abondamment illustrée, sur un pays à l'identité forte, mais encore méconnu dans sa diversité. 
 
 Marcel BAZIN est professeur émérite de Géographie et Aménagement à l'université de Reims Champagne-Ardenne (laboratoire « Habiter », EA 2076). 
 Stéphane de TAPIA est directeur de recherche au CNRS, laboratoire « Cultures et sociétés en Europe » (Strasbourg) et chargé de cours au Département d'études turques de l'université de Strasbourg

Bibliographie: Bibliogr. p. [347]-[365]. Notes bibliogr. Glossaire. Index.Sujet - Nom géographique: Turquie -- Conditions économiques -- 1960- | Turquie -- Géographie

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Economie Stats - G Disponible
Total des réservations: 0

Notice rédigée d'après la consultation du 2013-04-11

L'impression du document génère 384 p.

Titre provenant de la page de titre du document numérisé

Numérisation de l'édition de Paris : A. Colin, impr. 2012

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

Bibliogr. p. [347]-[365]. Notes bibliogr. Glossaire. Index

La Turquie, puissance démographique et économique dont l'influence ne fait que s'accroître dans le paysage international, fait indéniablement partie aujourd'hui des « pays émergents ». Située à la charnière de trois espaces majeurs – l'Europe communautaire, le Moyen-Orient et les pays de l'ex-URSS –, elle est classiquement perçue comme un pont entre l'« Orient » et l'« Occident ». Mais cette image cache une réalité bien plus complexe. 
 Tout d'abord, le territoire turc est marqué par trois dualités fondamentales : un contraste naturel entre les régions maritimes du pourtour et l'intérieur semi-aride ; une opposition de développement entre l'Ouest industrialisé et l'Est en retard ; un déséquilibre entre les campagnes et les villes désormais majoritaires et fortement hiérarchisées. 
 Par ailleurs, la continuité entre les dynamiques internes et les flux en direction de l'extérieur placent le pays au centre d'un champ de forces à la fois démographiques, économiques et géopolitiques. La Turquie est en effet à la fois pays d'émigration, d'immigration et d'intenses migrations internes. Des mobilités anciennes, traditionnelles comme le nomadisme pastoral, le commerce caravanier, aux migrations internationales de travail contemporaines, se sont constituées des formes complexes de circulations migratoires.
 Une synthèse unique et abondamment illustrée, sur un pays à l'identité forte, mais encore méconnu dans sa diversité. 
 
 Marcel BAZIN est professeur émérite de Géographie et Aménagement à l'université de Reims Champagne-Ardenne (laboratoire « Habiter », EA 2076). 
 Stéphane de TAPIA est directeur de recherche au CNRS, laboratoire « Cultures et sociétés en Europe » (Strasbourg) et chargé de cours au Département d'études turques de l'université de Strasbourg

Navigateur Internet ; lecteur de fichier ePub

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.