Vue normale Vue MARC vue ISBD

Psychologie du deuil / Emmanuelle Zech

Autre édition sur un support différent: Psychologie du deuil / Emmanuelle Zech, 111705800Auteur principal: Zech, Emmanuelle Langue: français.Pays: Belgique.Editeur: Wavre : Editions Mardaga, 2012ISBN: 978-2-8047-0116-1. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Pratiques psychologiquesRésumé:

La psychologie du deuil est un champ de la psychologie en constante évolution. Classiquement, on dit que les personnes endeuillées passent par une séries d'étapes ou de stades de deuil, que le «travail de deuil» consiste essentiellement en une confrontation à la réalité de la mort, aux pensées et sentiments liés au défunt ou encore que, pour «faire son deuil», il faut forcément exprimer ses émotions et se détacher du défunt. La résolution ou la récupération serait à ce prix-là. Une autre idée communément admise est que l'évitement des pensées et sentiments ou l'absence de réactions de deuil est un signe de pathologie. Les développements récents de la recherche ont amené à une remise en cause de ces conceptions classiques. Par ailleurs, il existe actuellement des débats entre le développement d'une vision psychiatrique du deuil d'une part et de l'autre une vision mettant en avant la résilience et la croissance personnelle que les personnes en deuil peuvent démontrer. Ces débats reflètent deux positions tranchées sur les processus et réactions de deuil, l'une normalisante, l'autre plus individuelle

Sujet - Nom commun: Deuil | Deuil (psychanalyse)

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

La psychologie du deuil est un champ de la psychologie en constante évolution. Classiquement, on dit que les personnes endeuillées passent par une séries d'étapes ou de stades de deuil, que le «travail de deuil» consiste essentiellement en une confrontation à la réalité de la mort, aux pensées et sentiments liés au défunt ou encore que, pour «faire son deuil», il faut forcément exprimer ses émotions et se détacher du défunt. La résolution ou la récupération serait à ce prix-là. Une autre idée communément admise est que l'évitement des pensées et sentiments ou l'absence de réactions de deuil est un signe de pathologie. Les développements récents de la recherche ont amené à une remise en cause de ces conceptions classiques. Par ailleurs, il existe actuellement des débats entre le développement d'une vision psychiatrique du deuil d'une part et de l'autre une vision mettant en avant la résilience et la croissance personnelle que les personnes en deuil peuvent démontrer. Ces débats reflètent deux positions tranchées sur les processus et réactions de deuil, l'une normalisante, l'autre plus individuelle

HTML et SWF

Navigateurs web avec extension Adobe Flash Player

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.