Vue normale Vue MARC vue ISBD

L'Anatolie hellénistique : de l'Egée au Caucase [(334-31 av. J.-C.)] / Maurice Sartre

Autre édition sur un support différent: L'Anatolie hellénistique : 2e édition revue et corrigée / Maurice Sartre, 082690901Auteur principal: Sartre, Maurice (1944-....) Langue: français.Pays: France.Edition: 2e édition [revue et corrigée]Editeur: Paris : A. Colin, 2009ISBN: 978-2-200-24255-8 ; 978-2-20024-255-8. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Collection U, HistoireURésumé:

Libération de la tutelle perse pour les uns, changement de maître pour les autres : la conquête d'Alexandre modifie profondément la situation politique de l'Anatolie à partir de 334 av. J.-C. La mise en place de nouveaux États après sa mort, l'émergence de royaumes indigènes hellénisés au nord et à l'est, le maintien de rares cités indépendantes, les invasions galates constituent autant de source de conflits, au point que la guerre paraît omniprésente dans l'histoire de l'Anatolie hellénistique. Mais les bouleversements politiques ne signent pas la mort de la cité grecque, qui parvient le plus souvent à trouver sa place dans le concerts des États hégémoniques : mais le modèle civique reste suffisamment enviable pour que de nombreuses communautés indigènes cherchent à obtenir des rois le statut privilégié de polis. L'irruption de Rome dans les affaires d'Asie Mineure au début du IIe siècle, modifie encore une fois la situation. Le cycle d'exploitation qui s'ouvre après la création de la province d'Asie entraîne des violences sans fin (guerres de Mithridate) qui laissent les cités exsangues à la veille de la bataille d'Actium en 31 av. J.-C. Maurice Sartre, professeur d'Histoire ancienne à l'Université de Tours, membre senior de l'Institut Universitaire de France, est spécialiste de l'histoire de la Méditerranée orientale aux époques hellénistique et impériale. Il y a consacré plusieurs ouvrages : L'Orient romain (Seuil, 1991), L'Asie Mineure et l'Anatolie d'Alexandre à Dioclétien (Armand Colin, 1995) et D'Alexandre à Zénobie. Histoire du Levant (Fayard, 2001)

Bibliographie: Bibliographie p. 275-[288]. Notes bibliogr. Index.Sujet - Nom commun: Civilisation hellénistique Sujet - Nom géographique: Asie Mineure -- Civilisation -- Antiquité | Grèce -- Relations -- Asie mineure -- Antiquité | Asie mineure -- Relations -- Grèce -- Antiquité

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Ce document apparaît dans la/les liste(s) : Histoire-Agreg-2022/2023-Question ancienne
Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Histoire - Y Disponible
Total des réservations: 0

Description d'après la consultation 2011-11-22

L'impression du document génère 409 p

Titre provenant de l'écran-titre

La pagination de l'édition imprimée correspondante est de 320 pages

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

Bibliographie p. 275-[288]. Notes bibliogr. Index

Numérisation de la 2e édition de Paris : A. Colin, 2004

Libération de la tutelle perse pour les uns, changement de maître pour les autres : la conquête d'Alexandre modifie profondément la situation politique de l'Anatolie à partir de 334 av. J.-C. La mise en place de nouveaux États après sa mort, l'émergence de royaumes indigènes hellénisés au nord et à l'est, le maintien de rares cités indépendantes, les invasions galates constituent autant de source de conflits, au point que la guerre paraît omniprésente dans l'histoire de l'Anatolie hellénistique. Mais les bouleversements politiques ne signent pas la mort de la cité grecque, qui parvient le plus souvent à trouver sa place dans le concerts des États hégémoniques : mais le modèle civique reste suffisamment enviable pour que de nombreuses communautés indigènes cherchent à obtenir des rois le statut privilégié de polis. L'irruption de Rome dans les affaires d'Asie Mineure au début du IIe siècle, modifie encore une fois la situation. Le cycle d'exploitation qui s'ouvre après la création de la province d'Asie entraîne des violences sans fin (guerres de Mithridate) qui laissent les cités exsangues à la veille de la bataille d'Actium en 31 av. J.-C. Maurice Sartre, professeur d'Histoire ancienne à l'Université de Tours, membre senior de l'Institut Universitaire de France, est spécialiste de l'histoire de la Méditerranée orientale aux époques hellénistique et impériale. Il y a consacré plusieurs ouvrages : L'Orient romain (Seuil, 1991), L'Asie Mineure et l'Anatolie d'Alexandre à Dioclétien (Armand Colin, 1995) et D'Alexandre à Zénobie. Histoire du Levant (Fayard, 2001)

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.