Vue normale Vue MARC vue ISBD

Drames d'amour : étude psychanalytique des crimes passionnels / Danièle Laufer ; sous la direction de Gérard Miller et de Christiane Alberti

Auteur principal: Laufer, Danièle (1952-....) Auteur: Miller, Gérard (1948-....) ; Alberti, Christiane (19..-....) ; Maleval, Jean-Claude (1946-....) ; Cremniter, Didier ; Biagi-Chaï, Francesca Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2016Numéro national de thèse: 2016PA080104.Note de thèse: Thèse de doctorat, Psychologie, Paris 8, 2016, Résumé:

Notre pratique d’expert psychologue au pénal nous a amenée à entreprendre cette recherche, sur les crimes passionnels. Cette catégorie, non reconnue par le droit met l’accent sur ce qui se joue parfois de façon dramatique entre un homme et une femme. Amour, crime et folie fondent l’humanité.La criminologie, au XIXe siècle, à partir des aliénistes et de la médecine légale, s’inscrivant dans un mouvement de défense sociale, a posé la question de la folie et de la dangerosité de ces criminels. Au XXIe siècle, le signifiant majeur est violence faite aux femmes, la femme devient victime ayant des droits à défendre. La psychanalyse, avec Freud et Lacan mettent la dimension de l’acte et du désir au cœur de la psyché. Lacan a montré, avec Aimée la dimension imaginaire du crime, puis sa dimension symbolique dans les années 50. Avec son dernier enseignement, et l’invention de l’objet a, la causalité du passage à l’acte est psychique et s’inscrit dans le réel.Reconnaître le hors sens du crime permet de ne pas disjoindre passage à l’acte et personnalité, et peut amener le sujet à accéder à sa responsabilité et à être jugé en conséquence.Les neurosciences ne peuvent dire ce qu’est l’amour ou le crime, les techniques actuarielles ne permettent pas de le prédire.L’amour est un semblant qui voile l’impossible du rapport sexuel. La clinique continuiste de la psychose, formulée par Miller met l’accent sur la nécessité de l’invention au cas par cas. Lors de séparations, lorsque l’amour ne fait plus sinthome, face à une irruption de jouissance, le sujet s’il ne trouve pas de solution, peut passer à l’acte.Il s’agit alors de suicide altruiste, dans un acte d’ « amour altruiste ».

Our pratical experience as a psychologist expert in court, has led us to undertake this research into crimes of passion. This category not recognized by the law, emphasizes the dramatical situation arising between man and woman. Passion, crime and madness are the basis of mankind.19th century criminology from psychiatrist and forensic science onwards, as part of a social protection movement has stated the question of madness and dangerousness of these criminals. Nowadays, in the 21st century, the most significant signifier is woman’s abuse : women are victims with rights to fight for.Psychoanalysis, with Freud and Lacan make act and desire, central to psyche. Lacan has shown with Aimée the imaginary dimension of crime, then evolving into a symbolic dimension in the fifties. With his latest teaching and the invention of the object « a », causality of acting out is psychic and anchors in the real.Admitting the absurdity of crime prevents us from separating act and personality and can bring the subject to accepting his responsability and be judged consequently.Neurosciences are helpless to say what is passion or crime, and actuarial techniques do not help us to predict it. Love is a pretence masking the impossibility of the sexual intercourse. The clinical approach of continuist psychosis, as formulated by Miller, emphasizes the importance of invention distinctively. During break-up proceedings, when love is not a « sinthome » any longer, faced with a surge of overwhelming pleasure, the subject when unable to find an answer to his problem, may act out.We may then speak of altruistic suicide in an « altruisitic act of love ».

Sujet - Nom commun: Crimes passionnels -- Thèses et écrits académiques | Criminologie -- Thèses et écrits académiques | Expertises -- Thèses et écrits académiques | Psychanalyse -- Thèses et écrits académiques | Psychoses -- Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Crime passionnel | Psychose

Ressource en ligne: Accès au texte intégral | Cliquez ici


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Exclu du prêt 529577
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Autre(s) contribution(s) : Jean-Claude Maleval (Président du jury) ; Gérard Miller, Christiane Alberti, Francesca Biagi-Chaï (Membre(s) du jury) ; Didier Cremniter (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Psychologie Paris 8 2016

Notre pratique d’expert psychologue au pénal nous a amenée à entreprendre cette recherche, sur les crimes passionnels. Cette catégorie, non reconnue par le droit met l’accent sur ce qui se joue parfois de façon dramatique entre un homme et une femme. Amour, crime et folie fondent l’humanité.La criminologie, au XIXe siècle, à partir des aliénistes et de la médecine légale, s’inscrivant dans un mouvement de défense sociale, a posé la question de la folie et de la dangerosité de ces criminels. Au XXIe siècle, le signifiant majeur est violence faite aux femmes, la femme devient victime ayant des droits à défendre. La psychanalyse, avec Freud et Lacan mettent la dimension de l’acte et du désir au cœur de la psyché. Lacan a montré, avec Aimée la dimension imaginaire du crime, puis sa dimension symbolique dans les années 50. Avec son dernier enseignement, et l’invention de l’objet a, la causalité du passage à l’acte est psychique et s’inscrit dans le réel.Reconnaître le hors sens du crime permet de ne pas disjoindre passage à l’acte et personnalité, et peut amener le sujet à accéder à sa responsabilité et à être jugé en conséquence.Les neurosciences ne peuvent dire ce qu’est l’amour ou le crime, les techniques actuarielles ne permettent pas de le prédire.L’amour est un semblant qui voile l’impossible du rapport sexuel. La clinique continuiste de la psychose, formulée par Miller met l’accent sur la nécessité de l’invention au cas par cas. Lors de séparations, lorsque l’amour ne fait plus sinthome, face à une irruption de jouissance, le sujet s’il ne trouve pas de solution, peut passer à l’acte.Il s’agit alors de suicide altruiste, dans un acte d’ « amour altruiste ».

Our pratical experience as a psychologist expert in court, has led us to undertake this research into crimes of passion. This category not recognized by the law, emphasizes the dramatical situation arising between man and woman. Passion, crime and madness are the basis of mankind.19th century criminology from psychiatrist and forensic science onwards, as part of a social protection movement has stated the question of madness and dangerousness of these criminals. Nowadays, in the 21st century, the most significant signifier is woman’s abuse : women are victims with rights to fight for.Psychoanalysis, with Freud and Lacan make act and desire, central to psyche. Lacan has shown with Aimée the imaginary dimension of crime, then evolving into a symbolic dimension in the fifties. With his latest teaching and the invention of the object « a », causality of acting out is psychic and anchors in the real.Admitting the absurdity of crime prevents us from separating act and personality and can bring the subject to accepting his responsability and be judged consequently.Neurosciences are helpless to say what is passion or crime, and actuarial techniques do not help us to predict it. Love is a pretence masking the impossibility of the sexual intercourse. The clinical approach of continuist psychosis, as formulated by Miller, emphasizes the importance of invention distinctively. During break-up proceedings, when love is not a « sinthome » any longer, faced with a surge of overwhelming pleasure, the subject when unable to find an answer to his problem, may act out.We may then speak of altruistic suicide in an « altruisitic act of love ».

Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : PDF

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.