Vue normale Vue MARC vue ISBD

Individual factors related to utilitarian urban cycling : representations, motivations and perceived aggression / Carolina Martinez Tabares ; sous la direction de Patricia Delhomme et de Nadine Chaurand

Auteur principal: Martinez Tabares, Carolina ( Auteur)Auteur: Delhomme, Patricia (Directeur de thèse) ; Chaurand, Nadine (Directeur de thèse) ; Pol, Enric () ; Felonneau, Marie-Line () ; Vallieres, Evelyne () ; Mollaret, Patrick ()Langue: anglais ; français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2017Numéro national de thèse: 2017PA080003.Note de thèse: Thèse de doctorat, Psychologie, Paris 8, 2017, Résumé:

Le vélo urbain utilitaire, une des solutions aux problèmes de mobilité (ex, pollution) a une part modale faible (3 %) en France malgré des efforts pour l’augmenter. L’objectif général de ce doctorat a été d’identifier des facteurs individuels — représentation, motivation et perception des comportements des automobilistes comme agressifs — afin d’aider à mieux comprendre le vélo urbain utilitaire et à favoriser sa promotion. Trois études ont été réalisées. La première, sur la base de 20 entretiens semi-structurés en Île-de-France, a identifié les principales représentations et motivations liées au vélo urbain utilitaire et a examiné les similitudes et différences entre cyclistes et non-cyclistes. La deuxième a vérifié si les arguments étaient similaires sur un échantillon plus grand (N=409) par une enquête en ligne dans les principales villes de France, et a mesuré le poids accordé à ces arguments. Ces deux études ont révélé que les avantages, leviers, inconvénients et barrières liés au vélo urbain utilitaire sont comparables entre cyclistes et non-cyclistes ; des différences quantitatives ont cependant été trouvées entre représentations et motivations. La troisième a cherché à comprendre si les cyclistes perçoivent les comportements des automobilistes comme agressifs, un des inconvénients perçus à l’usage du vélo, à travers une enquête en ligne (N=174) dans 2 villes avec des parts modales vélo contrastées : Paris (3 %) et Berlin (13 %). Les prédicteurs de la perception d’agression sont l’intention, le danger, la connaissance, la légitimité, l’identité cycliste et l’agressivité trait. Les implications théoriques, méthodologiques et appliquées des résultats sont discutées.

Utilitarian urban cycling, one of the possible solutions to mobility problems (e.g. pollution, congestion), has a low modal share of 3% in France, despite numerous efforts to increase it. The general goal of this Ph.D. thesis was to identify individual factors, such as representation, motivation, and perceived aggression from car drivers’ behaviors that could help to better understand utilitarian urban cycling and could be used in its promotion. To reach this goal, three studies were carried out. The first study served to identify the main representations and motivations related to utilitarian urban cycling and to examine whether there were similarities and differences between cyclists and non-cyclists, through 20 semi-structured interviews in Paris area. The second study aimed to identify the weight of the previously identified arguments and to differentiate representations from motivations among cyclists and non-cyclists through an online survey (N=409) in the main French cities. These two studies revealed that advantages, levers, disadvantages and barriers related to utilitarian urban cycling are comparable between cyclists and non-cyclists; quantitative differences were found between representations and motivations. The third study was designed to understand whether cyclists perceive aggression from car drivers on road conditions, through an online survey (N=174) in 2 cities with different cycling modal share: Paris (3%) and Berlin (13%). The predictors of perceived aggression were intention, danger, knowledge, legitimacy, cycling identity and trait aggressiveness. The theoretical, methodological and applied implications of the results are discussed.

Sujet - Nom commun: Transports urbains -- Thèses et écrits académiques | Bicyclettes -- Thèses et écrits académiques | Motivation (psychologie) -- Thèses et écrits académiques | Mobilité spatiale -- Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Vélo urbain utilitaire | Cyclistes | Non-cyclistes | Représentation | Motivation | Agression perçue | Psychologie | Moblilité urbaine

Ressource en ligne: Accès au texte intégral | Cliquez ici


Tags de cette bibliothèque : Ajouter un/des tag(s)
Connectez-vous pour créer des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Exclu du prêt

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École Doctorale cognition, langage, interaction (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Partenaire(s) de recherche : Cognitions humaine et artificielle (Equipe de recherche)

Autre(s) contribution(s) : Enric Pol (Président du jury) ; Patricia Delhomme, Nadine Chaurand, Patrick Mollaret (Membre(s) du jury) ; Marie-Line Felonneau, Evelyne Vallieres (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Psychologie Paris 8 2017

Le vélo urbain utilitaire, une des solutions aux problèmes de mobilité (ex, pollution) a une part modale faible (3 %) en France malgré des efforts pour l’augmenter. L’objectif général de ce doctorat a été d’identifier des facteurs individuels — représentation, motivation et perception des comportements des automobilistes comme agressifs — afin d’aider à mieux comprendre le vélo urbain utilitaire et à favoriser sa promotion. Trois études ont été réalisées. La première, sur la base de 20 entretiens semi-structurés en Île-de-France, a identifié les principales représentations et motivations liées au vélo urbain utilitaire et a examiné les similitudes et différences entre cyclistes et non-cyclistes. La deuxième a vérifié si les arguments étaient similaires sur un échantillon plus grand (N=409) par une enquête en ligne dans les principales villes de France, et a mesuré le poids accordé à ces arguments. Ces deux études ont révélé que les avantages, leviers, inconvénients et barrières liés au vélo urbain utilitaire sont comparables entre cyclistes et non-cyclistes ; des différences quantitatives ont cependant été trouvées entre représentations et motivations. La troisième a cherché à comprendre si les cyclistes perçoivent les comportements des automobilistes comme agressifs, un des inconvénients perçus à l’usage du vélo, à travers une enquête en ligne (N=174) dans 2 villes avec des parts modales vélo contrastées : Paris (3 %) et Berlin (13 %). Les prédicteurs de la perception d’agression sont l’intention, le danger, la connaissance, la légitimité, l’identité cycliste et l’agressivité trait. Les implications théoriques, méthodologiques et appliquées des résultats sont discutées.

Utilitarian urban cycling, one of the possible solutions to mobility problems (e.g. pollution, congestion), has a low modal share of 3% in France, despite numerous efforts to increase it. The general goal of this Ph.D. thesis was to identify individual factors, such as representation, motivation, and perceived aggression from car drivers’ behaviors that could help to better understand utilitarian urban cycling and could be used in its promotion. To reach this goal, three studies were carried out. The first study served to identify the main representations and motivations related to utilitarian urban cycling and to examine whether there were similarities and differences between cyclists and non-cyclists, through 20 semi-structured interviews in Paris area. The second study aimed to identify the weight of the previously identified arguments and to differentiate representations from motivations among cyclists and non-cyclists through an online survey (N=409) in the main French cities. These two studies revealed that advantages, levers, disadvantages and barriers related to utilitarian urban cycling are comparable between cyclists and non-cyclists; quantitative differences were found between representations and motivations. The third study was designed to understand whether cyclists perceive aggression from car drivers on road conditions, through an online survey (N=174) in 2 cities with different cycling modal share: Paris (3%) and Berlin (13%). The predictors of perceived aggression were intention, danger, knowledge, legitimacy, cycling identity and trait aggressiveness. The theoretical, methodological and applied implications of the results are discussed.

Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : PDF

Il n'y a pas de commentaire pour ce document.

Connexion à votre compte pour proposer un commentaire.