Vue normale Vue MARC vue ISBD

La jeune fille et le psychanalyste / Catherine Chabert

Autre édition sur un support différent: La jeune fille et le psychanalysteAuteur principal: Chabert, Catherine Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris, 5 Rue Laromiguière 75005 : Dunod, 2016ISBN: 978-2-10072-920-3. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: PsychismesRésumé:

"Ce livre veut témoigner de l'expérience du transfert dans des cures d'adolescentes et de jeunes femmes : il ne s'agit pas cependant de considérer que ces traitements psychiques exigent des « aménagements » obligatoires et spécifiques. La méthode analytique demeure dès lors que l'analyste s'engage dans une écoute singulière, dès lors qu'il reconnaît sa propre prise dans le transfert : cela veut dire que chaque cure – et les psychothérapies d'adolescents relèvent de ce que Pierre Fédida appelait « les cures compliquées – mobilise des mouvements individuels parfois familiers, parfois inconnus, bizarres ou étranges qui ont pourtant en commun de créer une forme d'intimité entre les deux partenaires absolument requise pour, paradoxalement, inscrire l'étrangèreté du transfert

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

Numérisation de l'édition de Paris : Dunod, 2016

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

930662101:588610674 Accessible Dawsonera

"Ce livre veut témoigner de l'expérience du transfert dans des cures d'adolescentes et de jeunes femmes : il ne s'agit pas cependant de considérer que ces traitements psychiques exigent des « aménagements » obligatoires et spécifiques. La méthode analytique demeure dès lors que l'analyste s'engage dans une écoute singulière, dès lors qu'il reconnaît sa propre prise dans le transfert : cela veut dire que chaque cure – et les psychothérapies d'adolescents relèvent de ce que Pierre Fédida appelait « les cures compliquées – mobilise des mouvements individuels parfois familiers, parfois inconnus, bizarres ou étranges qui ont pourtant en commun de créer une forme d'intimité entre les deux partenaires absolument requise pour, paradoxalement, inscrire l'étrangèreté du transfert

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.