Vue normale Vue MARC vue ISBD

Recherches sur les pratiques culturelles des Italiens à Délos aux IIe et Ier siècles avant notre ère. / Paul Ernst ; sous la direction de Brigitte Le Guen-Pollet

Autre édition sur un support différent: Recherches sur les pratiques culturelles des Italiens à Délos aux IIe et Ier siècles a.C. / par Paul Ernst, 232884854Auteur principal: Ernst, Paul, historien (19..-....) Auteur: Le Guen-Pollet, Brigitte ; Ferrary, Jean-Louis (1948-....) ; Belayche, Nicole (1952-....) ; Moretti, Jean-Charles ; Perrin-Saminadayar, Eric (1969-....) Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2016Numéro national de thèse: 2016PA080050.Note de thèse: Thèse de doctorat, Histoire, Paris 8, 2016, Résumé:

À une époque marquée par les interventions et les conquêtes romaines dans la Grèce égéenne, ainsi que par la décision du Sénat romain, en 167, de placer Délos sous le contrôle d’Athènes et d’en faire un port exempté de taxes douanières, les individus originaires de la péninsule italienne furent de plus en plus nombreux à s’installer ou à séjourner temporairement sur cette île qui, devenue fortement cosmopolite, joua un rôle de relais économique entre l’Italie et la Méditerranée orientale.À partir d’une documentation abondante et variée de nature essentiellement épigraphique et archéologique sont successivement abordés trois thèmes : les lieux de résidence et les modes de vie domestique des Italiens et de leur entourage familial et clientélaire, leur participation aux activités du gymnase et aux concours organisés sur l’île, et leurs pratiques religieuses. Les causes, la nature, la portée et les enjeux (parfois sociaux, économiques et/ou politiques) de chaque pratique font l’objet d’interprétations qui permettent de mieux comprendre, dans toute sa complexité, l’importante hellénisation de ces Italiens qui se sont quelquefois distingués par des usages romains.L’étude s’achève par une mise en perspective du cas délien afin de déterminer ce qui en fait à la fois un exemple représentatif des pratiques culturelles des Italiens dans la Grèce égéenne et un cas particulier. C’est l’intensité de phénomènes d’intégration multiples auxquels prenaient pleinement part les Italiens, dans le contexte de rapports de pouvoir favorables à Rome et à tous ceux qui se réclamaient de cette cité, qui paraît avoir constitué une singularité de la vie culturelle délienne.

The 2nd and 1st centuries BC were marked by Roman interventions and conquests in the Aegean Greece, and by the decision of the Roman Senate, in 167, to place Delos under the control of Athens and to make it a port exempt from customs tax. As a result, individuals who came from the Italian peninsula were more and more numerous to settle or reside temporarily on the island which became highly cosmopolitan and played a part as an economic bridge between Italy and the eastern Mediterranean.Based on a wide range of varied documents which are mainly epigraphic and archaeological, the study deals with three themes : the places of residence and the domestic daily life of Italians, their family circle and their clients, their participation in the gymnasium activities and in competitions organized on the island, and their religious practices. This dissertation tries to interpret the causes, the nature and the significance of each of these practices. It also analyses their social, economic and/or political dimensions in order to better understand the complexity of the advanced hellenization of those Italians who sometimes distinguished themselves by using Roman customs.The study concludes with a larger perspective in order to determine what makes Delos both a representative example of the Italians’ cultural practices in the Aegean Greece, and a special case. Ultimately, the distinctive feature of cultural life in Delos seems to have been the wide range of integration patterns in which Italians fully took part. This phenomenon took place in the context of a balance of power that was favourable to Rome and to all those who identified with this city.

Sujet - Nom commun: Italiens -- Thèses et écrits académiques | Civilisation hellénistique -- Thèses et écrits académiques | Mobilité spatiale -- Thèses et écrits académiques | Acculturation -- Thèses et écrits académiques Sujet - Nom géographique: Délos (ville ancienne) -- Thèses et écrits académiques | Rome -- Civilisation -- Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Délos | Rome | Mobilité | Cosmopolisme | Contacts culturels | Intégration | Héllénisation

Ressource en ligne: Accès réservé au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Histoire - Y Exclu du prêt 524678
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Partenaire(s) de recherche : Centre de recherches historiques : histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés (Equipe de recherche)

Autre(s) contribution(s) : Jean-Louis Ferrary (Président du jury) ; Brigitte Le Guen-Pollet, Eric Perrin-Saminadayar (Membre(s) du jury) ; Nicole Belayche, Jean-Charles Moretti (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Histoire Paris 8 2016

À une époque marquée par les interventions et les conquêtes romaines dans la Grèce égéenne, ainsi que par la décision du Sénat romain, en 167, de placer Délos sous le contrôle d’Athènes et d’en faire un port exempté de taxes douanières, les individus originaires de la péninsule italienne furent de plus en plus nombreux à s’installer ou à séjourner temporairement sur cette île qui, devenue fortement cosmopolite, joua un rôle de relais économique entre l’Italie et la Méditerranée orientale.À partir d’une documentation abondante et variée de nature essentiellement épigraphique et archéologique sont successivement abordés trois thèmes : les lieux de résidence et les modes de vie domestique des Italiens et de leur entourage familial et clientélaire, leur participation aux activités du gymnase et aux concours organisés sur l’île, et leurs pratiques religieuses. Les causes, la nature, la portée et les enjeux (parfois sociaux, économiques et/ou politiques) de chaque pratique font l’objet d’interprétations qui permettent de mieux comprendre, dans toute sa complexité, l’importante hellénisation de ces Italiens qui se sont quelquefois distingués par des usages romains.L’étude s’achève par une mise en perspective du cas délien afin de déterminer ce qui en fait à la fois un exemple représentatif des pratiques culturelles des Italiens dans la Grèce égéenne et un cas particulier. C’est l’intensité de phénomènes d’intégration multiples auxquels prenaient pleinement part les Italiens, dans le contexte de rapports de pouvoir favorables à Rome et à tous ceux qui se réclamaient de cette cité, qui paraît avoir constitué une singularité de la vie culturelle délienne.

The 2nd and 1st centuries BC were marked by Roman interventions and conquests in the Aegean Greece, and by the decision of the Roman Senate, in 167, to place Delos under the control of Athens and to make it a port exempt from customs tax. As a result, individuals who came from the Italian peninsula were more and more numerous to settle or reside temporarily on the island which became highly cosmopolitan and played a part as an economic bridge between Italy and the eastern Mediterranean.Based on a wide range of varied documents which are mainly epigraphic and archaeological, the study deals with three themes : the places of residence and the domestic daily life of Italians, their family circle and their clients, their participation in the gymnasium activities and in competitions organized on the island, and their religious practices. This dissertation tries to interpret the causes, the nature and the significance of each of these practices. It also analyses their social, economic and/or political dimensions in order to better understand the complexity of the advanced hellenization of those Italians who sometimes distinguished themselves by using Roman customs.The study concludes with a larger perspective in order to determine what makes Delos both a representative example of the Italians’ cultural practices in the Aegean Greece, and a special case. Ultimately, the distinctive feature of cultural life in Delos seems to have been the wide range of integration patterns in which Italians fully took part. This phenomenon took place in the context of a balance of power that was favourable to Rome and to all those who identified with this city.

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.