Vue normale Vue MARC vue ISBD

Croisement entre l'espace réel et l'espace virtuel au sein des sociétés contemporaines européenne et chinoise en mutation : projet urbain à l'œuvre d'art pour réinventer les espaces publics / Zengrong Gao ; sous la direction de Jean-Louis Boissier

Auteur principal: Gao, Zengrong Auteur: Boissier, Jean-Louis (1945-....) ; Chen, Chu-Yin (1962-....) ; Mazzoni, Cristina (1965-....) ; Comentale, Christophe (1952-....) Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2016Numéro national de thèse: 2016PA080021.Note de thèse: Thèse de doctorat, Arts Plastiques et Photographie, Paris 8, 2016, Résumé:

Pour leur survie, les hommes se sont créés, au fil de leur évolution, leur propre « milieu de vie » fait d’éléments pouvant les mettre à l’abri des dangers et leur faciliter l’existence. Les villes sont nées de ces besoins et au sein d’elles des espaces ludiques et de confort sont apparus. Sont venus ensuite des désirs d’expression et de partage qui distinguent les villes les unes des autres. A la Renaissance, les villes européennes nées des inspirations de la Grèce antique se sont érigées en modèle avec leurs places publiques aménagées. La volonté de leurs concepteurs et des mouvements artistiques ont donné à ces aires urbaines leurs formes diverses. Avec l’apparition des nouvelles technologies, c’est encore une autre étape qui se présente et enrichit la ville d’une dimension complémentaire : l’espace virtuel accompagne désormais l’espace réel. Le virtuel a aujourd’hui une importance capitale au sein des villes et véhicule l’art urbain. C’est l’étude de cette évolution, ce parcours depuis la ville en tant que besoin jusqu’à la ville moderne modelée par ses espaces virtuels que notre travail se propose d’analyser. Le croisement entre le réel et le virtuel nous offre une dimension nouvelle avec des contraintes mais également un champ nouveau d’expression. De l’Europe jusqu’en Chine, les espaces publics sont aujourd’hui des œuvres d’art à part entière et accordent à la ville son identité, son image, reflet de sa culture et de son patrimoine architectural et artistique.

To survive, human beings have created their own “living environment” throughout their evolution to protect themselves from dangers and facilitate their existence. Cities were formed to fulfill these needs, to perform different spacial functions and to present the comfort for living. The continuing demand and expression have distinguished cities from each other, so that we can experience the beauty of difference. During the Renaissance, Europeans were inspired by ancient Greece with their public places' structures. The will of the designers and artistic movements then have given these urban areas various forms. With the development of new tehcnologies, we have various ways to enrich cities: the virtual space is now interconnected with the real space. Nowadays, virtual spaces has become an important channel to deliver urban art.This study aims to analyze this evolution path of city spaces, from basic human needs to how virtual space have figured modern world. The cross between real space and virtual space offers and also restrains a new dimension for expression. From Europe to China, public spaces are definitely artwork itself and also give each city its identity and its image. It also reflects its culture, architectural and artistic heritage.

Sujet - Nom commun: Villes -- Chine -- 19e siècle -- Thèses et écrits académiques | Villes -- Europe -- Thèses et écrits académiques | Art urbain -- Thèses et écrits académiques | Espaces publics -- Thèses et écrits académiques | Urbanisme durable -- Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Ville | Art | Espace public | Espace réel | Espace virtuel

Ressource en ligne: Accès réservé au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Arts plastiques - SA Exclu du prêt 518595
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Esthétique, sciences et technologie des arts (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Partenaire(s) de recherche : Arts des images et art contemporain (Equipe de recherche)

Autre(s) contribution(s) : Chu-Yin Chen (Président du jury) ; Jean-Louis Boissier (Membre(s) du jury) ; Cristina Mazzoni, Christophe Comentale (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Arts Plastiques et Photographie Paris 8 2016

Pour leur survie, les hommes se sont créés, au fil de leur évolution, leur propre « milieu de vie » fait d’éléments pouvant les mettre à l’abri des dangers et leur faciliter l’existence. Les villes sont nées de ces besoins et au sein d’elles des espaces ludiques et de confort sont apparus. Sont venus ensuite des désirs d’expression et de partage qui distinguent les villes les unes des autres. A la Renaissance, les villes européennes nées des inspirations de la Grèce antique se sont érigées en modèle avec leurs places publiques aménagées. La volonté de leurs concepteurs et des mouvements artistiques ont donné à ces aires urbaines leurs formes diverses. Avec l’apparition des nouvelles technologies, c’est encore une autre étape qui se présente et enrichit la ville d’une dimension complémentaire : l’espace virtuel accompagne désormais l’espace réel. Le virtuel a aujourd’hui une importance capitale au sein des villes et véhicule l’art urbain. C’est l’étude de cette évolution, ce parcours depuis la ville en tant que besoin jusqu’à la ville moderne modelée par ses espaces virtuels que notre travail se propose d’analyser. Le croisement entre le réel et le virtuel nous offre une dimension nouvelle avec des contraintes mais également un champ nouveau d’expression. De l’Europe jusqu’en Chine, les espaces publics sont aujourd’hui des œuvres d’art à part entière et accordent à la ville son identité, son image, reflet de sa culture et de son patrimoine architectural et artistique.

To survive, human beings have created their own “living environment” throughout their evolution to protect themselves from dangers and facilitate their existence. Cities were formed to fulfill these needs, to perform different spacial functions and to present the comfort for living. The continuing demand and expression have distinguished cities from each other, so that we can experience the beauty of difference. During the Renaissance, Europeans were inspired by ancient Greece with their public places' structures. The will of the designers and artistic movements then have given these urban areas various forms. With the development of new tehcnologies, we have various ways to enrich cities: the virtual space is now interconnected with the real space. Nowadays, virtual spaces has become an important channel to deliver urban art.This study aims to analyze this evolution path of city spaces, from basic human needs to how virtual space have figured modern world. The cross between real space and virtual space offers and also restrains a new dimension for expression. From Europe to China, public spaces are definitely artwork itself and also give each city its identity and its image. It also reflects its culture, architectural and artistic heritage.

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.