Vue normale Vue MARC vue ISBD

« Une éthique de célibataire (…) » ou ce que l'homme Montherlant enseigne à la psychanalyse / Thierry Baeskens ; sous la direction de Gérard Miller et de Fabian Fajnwaks

Auteur principal: Baeskens, Thierry Auteur: Miller, Gérard (1948-....) ; Fajnwaks, Fabian (1965-....) ; Page, Christiane ; Borgnis Desbordes, Emmanuelle Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2015Numéro national de thèse: 2015PA080111.Note de thèse: Thèse de doctorat, Psychanalyse, Paris 8, 2015, Résumé:

Par ce travail de recherche, nous avons souhaité révéler, à l’intérieur de l’œuvre littéraire de Montherlant, un sens plus profond qui aurait échappé à Montherlant, à ses lecteurs. Notre approche s’est attachée à croiser ces caractères d’expressions littéraires avec des éléments de la biographie de l’auteur. Puisqu’il est pour nous tout à fait certain que l’entendement de l’œuvre de Montherlant ne puisse ignorer les références précises à la connaissance de l’homme que nous a fourni l’écriture de sa biographie. Nous avons considéré ce qu’une certaine éthique de la psychanalyse doit à l’étude de la perversion comme noyau infrangible du désir et poussé un peu plus loin cette étude en maintenant serré son rapport à l’œuvre, au texte. Reformulant en cours de recherche notre intitulé qui, de l’étude d’un « cas », a pu s’envisager comme la constitution du désir pour,∀x.Φ(x), tout-homme. Nous avons utilisé dans nos travaux le terme célibataire dans son acception lacanienne, différente du sens commun, où il s’est agi dès lors ni de désigner les sujets hors mariage ni l’absence d’épouse mais la diversité des économies libidinales dans lesquelles la femme n’est pas l’objet. Sigmund FREUD, Psychopathologie de la vie quotidienne, Petite Bibliothèque Payot, traduit de l’allemand par le Dr S. Jankélévitch, Paris, 1924. p. 239. « On se croit en général libre de choisir les mots et les images pour exprimer ses idées. Mais une observation plus attentive montre que ce sont souvent des considérations étrangères aux idées qui décident de ce choix et que la forme dans laquelle nous coulons nos idées révèle souvent un sens plus profond, dont nous ne nous rendons pas compte nous-mêmes. »

By this research work, we wanted to reveal within the literary of Montherlant, a sense deeper that would have eluded Montherlant, to its readers. Our approach is attached to cross these characters of literary expressions with elements of the biography of the author. Since it is quite certain that the mind of of montherlant's work cannot ignore the specific references to the human knowledge that has provided us with the writing of his biography. We considered that a certain ethic of psychoanalysis must study the perversion as the untouchable core of desire and pushed a little further this study now tight his report at work, in the text. Restating searching our entitled study of a 'case', could be thought of as the constitution of the desire for, ∀x.Φ(x), all-man. We have used in our work the term single in the Lacanian sense, different from common sense, where it acted accordingly or to designate the subjects out of wedlock or the absence of wife but the diversity of wouid economies in which the woman is not the object. Sigmund FREUD, Psychopathologie de la vie quotidienne, Petite Bibliothèque Payot, translated from the German by Dr. S. Jankélévitch, Paris, 1924. p. 239. "It feels generally free to choose the words and images to express his ideas. But a more careful observation shows that many considerations extraneous to the ideas that decide this election and that the form in which we flow ideas often reveals a deeper meaning, which we are not ourselves. »

Sujet - Nom de personne: Montherlant Henry de -- Thèses et écrits académiques Sujet - Nom commun: Psychanalyse et littérature -- Thèses et écrits académiques | Désir -- Thèses et écrits académiques | Perversité -- Thèses et écrits académiques | Jouissance (psychanalyse) -- Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Montherlant | Psychanalyse | Perversion | Littérature | Jouissance | Lettre | Structure

Ressource en ligne: Accès réservé au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Psychologie - C Exclu du prêt 513800
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Partenaire(s) de recherche : La section clinique (Equipe de recherche)

Autre(s) contribution(s) : Christiane Page (Président du jury) ; Gérard Miller, Fabian Fajnwaks (Membre(s) du jury) ; Emmanuelle Borgnis Desbordes (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Psychanalyse Paris 8 2015

Par ce travail de recherche, nous avons souhaité révéler, à l’intérieur de l’œuvre littéraire de Montherlant, un sens plus profond qui aurait échappé à Montherlant, à ses lecteurs. Notre approche s’est attachée à croiser ces caractères d’expressions littéraires avec des éléments de la biographie de l’auteur. Puisqu’il est pour nous tout à fait certain que l’entendement de l’œuvre de Montherlant ne puisse ignorer les références précises à la connaissance de l’homme que nous a fourni l’écriture de sa biographie. Nous avons considéré ce qu’une certaine éthique de la psychanalyse doit à l’étude de la perversion comme noyau infrangible du désir et poussé un peu plus loin cette étude en maintenant serré son rapport à l’œuvre, au texte. Reformulant en cours de recherche notre intitulé qui, de l’étude d’un « cas », a pu s’envisager comme la constitution du désir pour,∀x.Φ(x), tout-homme. Nous avons utilisé dans nos travaux le terme célibataire dans son acception lacanienne, différente du sens commun, où il s’est agi dès lors ni de désigner les sujets hors mariage ni l’absence d’épouse mais la diversité des économies libidinales dans lesquelles la femme n’est pas l’objet. Sigmund FREUD, Psychopathologie de la vie quotidienne, Petite Bibliothèque Payot, traduit de l’allemand par le Dr S. Jankélévitch, Paris, 1924. p. 239. « On se croit en général libre de choisir les mots et les images pour exprimer ses idées. Mais une observation plus attentive montre que ce sont souvent des considérations étrangères aux idées qui décident de ce choix et que la forme dans laquelle nous coulons nos idées révèle souvent un sens plus profond, dont nous ne nous rendons pas compte nous-mêmes. »

By this research work, we wanted to reveal within the literary of Montherlant, a sense deeper that would have eluded Montherlant, to its readers. Our approach is attached to cross these characters of literary expressions with elements of the biography of the author. Since it is quite certain that the mind of of montherlant's work cannot ignore the specific references to the human knowledge that has provided us with the writing of his biography. We considered that a certain ethic of psychoanalysis must study the perversion as the untouchable core of desire and pushed a little further this study now tight his report at work, in the text. Restating searching our entitled study of a 'case', could be thought of as the constitution of the desire for, ∀x.Φ(x), all-man. We have used in our work the term single in the Lacanian sense, different from common sense, where it acted accordingly or to designate the subjects out of wedlock or the absence of wife but the diversity of wouid economies in which the woman is not the object. Sigmund FREUD, Psychopathologie de la vie quotidienne, Petite Bibliothèque Payot, translated from the German by Dr. S. Jankélévitch, Paris, 1924. p. 239. "It feels generally free to choose the words and images to express his ideas. But a more careful observation shows that many considerations extraneous to the ideas that decide this election and that the form in which we flow ideas often reveals a deeper meaning, which we are not ourselves. »

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.