Vue normale Vue MARC vue ISBD

L'évolution de la notion de projet urbain en Espagne : les cas de Madrid et de Barcelone. / Carlos Gotlieb ; sous la direction de Charles Goldblum et de José María Ezquiaga Domínguez

Auteur principal: Gotlieb, Carlos (1959-....) Auteur: Goldblum, Charles (1944-....) ; Ezquiaga Domínguez, José María ; Parin, Claire (1950-....) ; Llop Torne, Carlos ; Nordemann, Francis Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2016Numéro national de thèse: 2016PA080010.Note de thèse: Thèse de doctorat, Architecture, Paris 8, 2016, Résumé:

La réflexion sur la notion de projet urbain reste toujours d’actualité du fait des nouveaux processus de mutation qui s’opèrent, dans les territoires urbanisés, à partir de l’émergence des phénomènes de globalisation et de métropolisation.L’expression de projet urbain fait son apparition dans les années 1980 en Europe occidentale, en réaction à la démarche de planification urbaine en vigueur pendant les « trente glorieuses ». Face aux excès de la vision fonctionnaliste de ces années-là et au coup d’arrêt des grands projets d’extension, la notion de projet urbain apparaît comme une démarche, un nouvel ensemble d’actions qui s’intéresse à la conception de la forme de la ville, s’occupant en priorité de la restructuration des territoires tombés en obsolescence pendant la crise des années 1970. La nature des territoires d’application de la démarche de projet urbain a toutefois changé au gré des évolutions économiques et sociales. Alors que dans les années 1980 les projets urbains s’intéressaient prioritairement au remodelage des secteurs à l’intérieur des villes, en particulier à ceux déstructurés ou fortement "impactés" par la crise, dans les décennies suivantes le centre d’intérêt s’est déplacé vers des secteurs touchés par les phénomènes de métropolisation et de globalisation.Partant de ces constats, il est donc apparu opportun de dresser un état des lieux de la notion de projet urbain.En termes d’efficacité, cette recherche s’est orientée sur le choix de l’Espagne, plus particulièrement sur les villes de Madrid et Barcelone qui ont constitué, ces quarante dernières années, un laboratoire très riche d’application de la notion de projet urbain.

The reflection on the concept “projet urbain “, (urban strategy) is still in topical because of the new processes of change occurring in the urbanized areas, due to the emergence of the phenomena of globalization and metropolisation.The expression of “projet urbain “ appeared in the 1980s in Western Europe, in reaction to the urban planning process in effect during the "thirty glorious years". Faced with the excesses of the functionalist vision of those years and the sudden shutdown of major expansion projects, the concept of “projet urbain “appears as a process, a new set of actions focuses on the design of the shape of the city, dealing primarily with the restructuring of territories witch felt in obsolescence during the crisis of the 1970s.The nature of the application areas in the urban project approach has however changed at the whim of economic and social developments. While in the 1980s urban projects are primarily interested in remodeling areas within cities, especially those damaged or strongly affected by the crisis, in the following decades the focus has moved to areas affected by the phenomenon of metropolisation and globalization. Based on these observations, it therefore seemed appropriate to draw up an inventory of the concept of “projet urbain “.In terms of effectiveness, this research has focused on the choice of Spain, especially in the cities of Madrid and Barcelona who constituted the last forty years, a rich laboratory for applying the concept of “projet urbain “.

Sujet - Nom commun: Urbanisme -- Espagne -- Thèses et écrits académiques | Métropolisation -- Thèses et écrits académiques | Mondialisation -- Thèses et écrits académiques | Politique urbaine -- Thèses et écrits académiques | Gouvernance -- Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Projet urbain | Planification urbaine | Globalisation | Intensité urbaine et démocratie | Postures doctrinales sur l'urbanisme | Débats internationaux sur l'urbanisme

Ressource en ligne: Accès réservé au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Arts plastiques - SA Exclu du prêt 518694
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Sciences sociales. ED 401 (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Autre(s) contribution(s) : Claire Parin (Président du jury) ; Charles Goldblum, José María Ezquiaga Domínguez, Francis Nordemann (Membre(s) du jury) ; Carlos Llop Torne (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Architecture Paris 8 2016

La réflexion sur la notion de projet urbain reste toujours d’actualité du fait des nouveaux processus de mutation qui s’opèrent, dans les territoires urbanisés, à partir de l’émergence des phénomènes de globalisation et de métropolisation.L’expression de projet urbain fait son apparition dans les années 1980 en Europe occidentale, en réaction à la démarche de planification urbaine en vigueur pendant les « trente glorieuses ». Face aux excès de la vision fonctionnaliste de ces années-là et au coup d’arrêt des grands projets d’extension, la notion de projet urbain apparaît comme une démarche, un nouvel ensemble d’actions qui s’intéresse à la conception de la forme de la ville, s’occupant en priorité de la restructuration des territoires tombés en obsolescence pendant la crise des années 1970. La nature des territoires d’application de la démarche de projet urbain a toutefois changé au gré des évolutions économiques et sociales. Alors que dans les années 1980 les projets urbains s’intéressaient prioritairement au remodelage des secteurs à l’intérieur des villes, en particulier à ceux déstructurés ou fortement "impactés" par la crise, dans les décennies suivantes le centre d’intérêt s’est déplacé vers des secteurs touchés par les phénomènes de métropolisation et de globalisation.Partant de ces constats, il est donc apparu opportun de dresser un état des lieux de la notion de projet urbain.En termes d’efficacité, cette recherche s’est orientée sur le choix de l’Espagne, plus particulièrement sur les villes de Madrid et Barcelone qui ont constitué, ces quarante dernières années, un laboratoire très riche d’application de la notion de projet urbain.

The reflection on the concept “projet urbain “, (urban strategy) is still in topical because of the new processes of change occurring in the urbanized areas, due to the emergence of the phenomena of globalization and metropolisation.The expression of “projet urbain “ appeared in the 1980s in Western Europe, in reaction to the urban planning process in effect during the "thirty glorious years". Faced with the excesses of the functionalist vision of those years and the sudden shutdown of major expansion projects, the concept of “projet urbain “appears as a process, a new set of actions focuses on the design of the shape of the city, dealing primarily with the restructuring of territories witch felt in obsolescence during the crisis of the 1970s.The nature of the application areas in the urban project approach has however changed at the whim of economic and social developments. While in the 1980s urban projects are primarily interested in remodeling areas within cities, especially those damaged or strongly affected by the crisis, in the following decades the focus has moved to areas affected by the phenomenon of metropolisation and globalization. Based on these observations, it therefore seemed appropriate to draw up an inventory of the concept of “projet urbain “.In terms of effectiveness, this research has focused on the choice of Spain, especially in the cities of Madrid and Barcelona who constituted the last forty years, a rich laboratory for applying the concept of “projet urbain “.

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.