Vue normale Vue MARC vue ISBD

L'événement et le temps / Claude Romano

Autre édition sur un support différent: L'événement et le temps / Claude Romano, 159242940Auteur principal: Romano, Claude Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris, 6, avenue Reille 75685 : P.U.F, 2015ISBN: 978-2-13-064276-3 ; . Localiser ce document dans le SUDOC Collection: QuadrigeRésumé:

Le temps est-il fondamentalement une détermination du sujet ? À la suite d'Augustin, des philosophies aussi différentes que celles de Bergson, Husserl ou Heidegger n'hésitent pas à le soutenir : le temps n'est pas d'abord dans les choses, mais il provient, plus originairement, des actes, des attitudes ou des comportements par lesquels un sujet (ou, éventuellement, un Dasein</i>) s'attend ou se souvient, anticipe des possibles ou décide de lui-même, c'est-à-dire temporalise</i> dans leur unité indissoluble l'avenir, le passé et le présent.C'est cette thèse que le présent ouvrage s'efforce de discuter et de soumettre à un examen critique. Quelle compréhension du temps au cours de la métaphysique a rendu possible sa « subjectivation » ? N'est-ce pas d'abord une certaine saisie du phénomène temporel comme phénomène intratemporel ? Et cette interprétation, dont il devient possible d'entreprendre une généalogie à la lumière des analyses de Platon, Aristote et Augustin, ne prescrit-elle pas son cadre conceptuel à la métaphysique elle-même ?Mais, si la temporalité n'est pas pensable à l'aune de la subjectivité métaphysique (dont le Dasein</i>, à certains égards du moins, constitue l'ultime figure), n'est-il pas requis, pour tenter d'en produire une phénoménologie, de changer de fil conducteur ? C'est en ce point que le présent ouvrage rejoint le projet de L'événement et le monde</i> (PUF, 1998), celui d'une herméneutique événementiale de l'humain, dont il constitue à la fois l'approfondissement et l'achèvement

Sujet - Nom commun: Événement (philosophie) | Phénoménologie | Temps (philosophie)

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Usuels Généralités - U Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

Le temps est-il fondamentalement une détermination du sujet ? À la suite d'Augustin, des philosophies aussi différentes que celles de Bergson, Husserl ou Heidegger n'hésitent pas à le soutenir : le temps n'est pas d'abord dans les choses, mais il provient, plus originairement, des actes, des attitudes ou des comportements par lesquels un sujet (ou, éventuellement, un Dasein</i>) s'attend ou se souvient, anticipe des possibles ou décide de lui-même, c'est-à-dire temporalise</i> dans leur unité indissoluble l'avenir, le passé et le présent.C'est cette thèse que le présent ouvrage s'efforce de discuter et de soumettre à un examen critique. Quelle compréhension du temps au cours de la métaphysique a rendu possible sa « subjectivation » ? N'est-ce pas d'abord une certaine saisie du phénomène temporel comme phénomène intratemporel ? Et cette interprétation, dont il devient possible d'entreprendre une généalogie à la lumière des analyses de Platon, Aristote et Augustin, ne prescrit-elle pas son cadre conceptuel à la métaphysique elle-même ?Mais, si la temporalité n'est pas pensable à l'aune de la subjectivité métaphysique (dont le Dasein</i>, à certains égards du moins, constitue l'ultime figure), n'est-il pas requis, pour tenter d'en produire une phénoménologie, de changer de fil conducteur ? C'est en ce point que le présent ouvrage rejoint le projet de L'événement et le monde</i> (PUF, 1998), celui d'une herméneutique événementiale de l'humain, dont il constitue à la fois l'approfondissement et l'achèvement

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.