Vue normale Vue MARC vue ISBD

Écritures de l'identité : les écrivains juifs après la Shoah / Clara Lévy

Autre édition sur un support différent: Écritures de l'identitéAuteur principal: Lévy, Clara (1968-....) Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris, 6, avenue Reille 75685 : P.U.F, 2014ISBN: 978-2-13-049686-1. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: Le Lien socialRésumé:

Cet ouvrage s'intéresse aux modalités selon lesquelles les auteurs se réclamant d'une manière ou d'une autre de l'identité juive, choisissent d'écrire cette identité. Dans la France de l'après guerre, de l'après Shoah, la question identitaire se pose pour les Juifs avec une acuité particulière. La citation de Derrida placée en exergue, indique combien il serait périlleux d'aborder les ouvrages de cet auteur et de bien d'autres, en éludant la dimension juive de sa trajectoire biographique et de sa production intellectuelle. L'ambition de ce travail consiste à s'interroger sur la nature et la consistance de cette correspondance entre prise de position identitaire et modes d'expression littéraire, en étudiant les textes littéraires publiés entre 1945 et 1980 par des écrivains juifs contemporains de langue française. La prise en compte par l'analyse sociologique d'autres critères pour fonder une appréhension différente des textes littéraires pourrait peut-être permettre de dépasser la dichotomie entre analyse sociologique externe et analyse esthétique interne d'un texte. Il s'agit de reconnaître la pertinence d'autres critères complémentaires

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Usuels Généralités - U Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

Cet ouvrage s'intéresse aux modalités selon lesquelles les auteurs se réclamant d'une manière ou d'une autre de l'identité juive, choisissent d'écrire cette identité. Dans la France de l'après guerre, de l'après Shoah, la question identitaire se pose pour les Juifs avec une acuité particulière. La citation de Derrida placée en exergue, indique combien il serait périlleux d'aborder les ouvrages de cet auteur et de bien d'autres, en éludant la dimension juive de sa trajectoire biographique et de sa production intellectuelle. L'ambition de ce travail consiste à s'interroger sur la nature et la consistance de cette correspondance entre prise de position identitaire et modes d'expression littéraire, en étudiant les textes littéraires publiés entre 1945 et 1980 par des écrivains juifs contemporains de langue française. La prise en compte par l'analyse sociologique d'autres critères pour fonder une appréhension différente des textes littéraires pourrait peut-être permettre de dépasser la dichotomie entre analyse sociologique externe et analyse esthétique interne d'un texte. Il s'agit de reconnaître la pertinence d'autres critères complémentaires

HTML et SWF

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.