Vue normale Vue MARC vue ISBD

Platon et la cité / Jean-François Pradeau

Autre édition sur un support différent: Platon et la citéAuteur principal: Pradeau, Jean-François Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris, 6, avenue Reille 75685 : P.U.F, 2014ISBN: 978-2-13-057586-3. Localiser ce document dans le SUDOC Collection: PhilosophiesRésumé:

La pensée politique de Platon est une réflexion sur l'excellence de la vie commune. Les dialogues platoniciens poursuivent, chacun à sa façon, une enquête sur les conditions de l'unité, c'est-à-dire aussi de l'intérêt et du bonheur, de la cité où les hommes vivent une vie commune. La définition de la cité peut être tenue pour le premier objet de cette enquête dans la mesure où la philosophie, qui doit son existence à celle de la cité, cherche avec Platon, et pour la première fois, à exposer et à expliquer la nature de la communauté politique, de son institution et de son devenir, en la désignant comme une réalité particulière — distincte du monde où elle apparaît, mais aussi des hommes qui y vivent — dotée d'une vie propre.L'étude examine, parmi les textes platoniciens, ceux qui montrent le mieux comment le philosophe fait de l'unité de la cité la fin de la politique, puis de la recherche de cette unité la fin de la philosophie. Du modèle psychologique (la cité est comme une grande âme, comme un grand individu) à la définition physiologique (la cité est un être vivant), on peut ainsi parcourir l'œuvre entière de Platon et la comprendre comme une philosophie politique

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Usuels Généralités - U Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

La pensée politique de Platon est une réflexion sur l'excellence de la vie commune. Les dialogues platoniciens poursuivent, chacun à sa façon, une enquête sur les conditions de l'unité, c'est-à-dire aussi de l'intérêt et du bonheur, de la cité où les hommes vivent une vie commune. La définition de la cité peut être tenue pour le premier objet de cette enquête dans la mesure où la philosophie, qui doit son existence à celle de la cité, cherche avec Platon, et pour la première fois, à exposer et à expliquer la nature de la communauté politique, de son institution et de son devenir, en la désignant comme une réalité particulière — distincte du monde où elle apparaît, mais aussi des hommes qui y vivent — dotée d'une vie propre.L'étude examine, parmi les textes platoniciens, ceux qui montrent le mieux comment le philosophe fait de l'unité de la cité la fin de la politique, puis de la recherche de cette unité la fin de la philosophie. Du modèle psychologique (la cité est comme une grande âme, comme un grand individu) à la définition physiologique (la cité est un être vivant), on peut ainsi parcourir l'œuvre entière de Platon et la comprendre comme une philosophie politique

HTML et SWF

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.