Vue normale Vue MARC vue ISBD

De la problématologie / Michel Meyer : Philosophie, science et langage

Autre édition sur un support différent: De la problématologie / Michel Meyer, 129621587Auteur principal: Meyer, Michel Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris, 6, avenue Reille 75685 : P.U.F, 2014ISBN: 978-2-13-064067-7 ; . Localiser ce document dans le SUDOC Collection: QuadrigeRésumé:

La pensée occidentale est en crise, tant dans sa rationalité que dans ses valeurs. Si elle connaît aujourd'hui une problématisation aussi profonde, c'est que son fondement même s'est écroulé. La problématisation, qu'on le veuille ou non, est devenue notre destin, la nécessité incontournable qu'il faudra bien théoriser. Depuis plusieurs siècles, le Cogito était considéré comme le fondement ultime de la pensée et incarnait le modèle formel de toute réponse. La conscience, en cessant d'être ainsi l'originaire de la rationalité occidentale, a cédé peu à peu la place à des remises en question de plus en plus radicales, oscillant entre le nihilisme, avec son culte de l'indicible, et le scientisme, avec son espérance de voir la science tout résoudre par sa rigueur et ses résultats. La philosophie du questionnement prend donc la problématicité des êtres et des choses comme nouveau point de départ, comme une positivité à concevoir comme telle. Elle met en forme la diversité interrogative, en la pensant non plus comme un mal, mais comme la nature même de la pensée. Entre Socrate, qui questionnait sans répondre, et Platon, qui répondait sans plus se soucier du questionnement, la problématologie ouvre une troisième voie. Mais pour saisir sa propre émergence, elle doit d'abord se pencher sur l'histoire de sa propre impossibilité jusqu'à aujourd'hui, et en étudier les expressions de substitution, au travers des grandes philosophies. Car philosopher, c'est questionner, même si cela n'a pas consisté pour ces pensées à questionner le questionnement

Sujet - Nom commun: Questionnement | Philosophie -- Fondements | Philosophie des sciences | Philosophie du langage | Philosophie et sciences

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Usuels Généralités - U Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

La pensée occidentale est en crise, tant dans sa rationalité que dans ses valeurs. Si elle connaît aujourd'hui une problématisation aussi profonde, c'est que son fondement même s'est écroulé. La problématisation, qu'on le veuille ou non, est devenue notre destin, la nécessité incontournable qu'il faudra bien théoriser. Depuis plusieurs siècles, le Cogito était considéré comme le fondement ultime de la pensée et incarnait le modèle formel de toute réponse. La conscience, en cessant d'être ainsi l'originaire de la rationalité occidentale, a cédé peu à peu la place à des remises en question de plus en plus radicales, oscillant entre le nihilisme, avec son culte de l'indicible, et le scientisme, avec son espérance de voir la science tout résoudre par sa rigueur et ses résultats. La philosophie du questionnement prend donc la problématicité des êtres et des choses comme nouveau point de départ, comme une positivité à concevoir comme telle. Elle met en forme la diversité interrogative, en la pensant non plus comme un mal, mais comme la nature même de la pensée. Entre Socrate, qui questionnait sans répondre, et Platon, qui répondait sans plus se soucier du questionnement, la problématologie ouvre une troisième voie. Mais pour saisir sa propre émergence, elle doit d'abord se pencher sur l'histoire de sa propre impossibilité jusqu'à aujourd'hui, et en étudier les expressions de substitution, au travers des grandes philosophies. Car philosopher, c'est questionner, même si cela n'a pas consisté pour ces pensées à questionner le questionnement

HTML et SWF

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.