Vue normale Vue MARC vue ISBD

Destins ordinaires [Ressource électronique] / Florence Haegel, Marie-Claire Lavabre

Autre édition sur un support différent: Destins ordinairesAuteur principal: Haegel, Florence Co-auteur: Lavabre, Marie-Claire Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris : Presses de Sciences Po, 2012Collection: AcadémiqueRésumé:

La forme de cet ouvrage est inhabituelle. Deux histoires en constituent la trame: celle d'une femme, habitante d'une cité dite « difficile » de la banlieue parisienne, et celle, racontée par trois générations, d'une famille, dite « ordinaire», issue du monde rural. A travers ces deux récits, c'est la question, centrale, des effets des transformations de la société française sur le rapport au politique des individus qui se trouve posée. Comment se compose, à l'échelle d'un individu, une identité problématique? Quels sont les mécanismes de transmission entre générations ? En quoi le politique intervient-il dans l'éventuelle constitution d’une identité singulière ou d’une mémoire familiale ? En s’interrogeant sur les phénomènes de socialisation politique, les auteures mettent à l’épreuve les notions d’identité et de mémoire, couramment utilisées, si ce n’est galvaudées, dans le débat public et scientifique. En privilégiant le cadre de l’individu, elles tentent de comprendre les formes d’indétermination et les marges de manœuvre qui accompagnent, voire autorisent, adaptations et mutations. Au delà, cette expérimentation par l’exemple des attendus de l’étude de cas en sociologie politique illustre plus largement les exigences, les enjeux et les possibles apports d’un travail fondé sur des matériaux qualitatifs

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Sociologie - E Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

La forme de cet ouvrage est inhabituelle. Deux histoires en constituent la trame: celle d'une femme, habitante d'une cité dite « difficile » de la banlieue parisienne, et celle, racontée par trois générations, d'une famille, dite « ordinaire», issue du monde rural. A travers ces deux récits, c'est la question, centrale, des effets des transformations de la société française sur le rapport au politique des individus qui se trouve posée. Comment se compose, à l'échelle d'un individu, une identité problématique? Quels sont les mécanismes de transmission entre générations ? En quoi le politique intervient-il dans l'éventuelle constitution d’une identité singulière ou d’une mémoire familiale ? En s’interrogeant sur les phénomènes de socialisation politique, les auteures mettent à l’épreuve les notions d’identité et de mémoire, couramment utilisées, si ce n’est galvaudées, dans le débat public et scientifique. En privilégiant le cadre de l’individu, elles tentent de comprendre les formes d’indétermination et les marges de manœuvre qui accompagnent, voire autorisent, adaptations et mutations. Au delà, cette expérimentation par l’exemple des attendus de l’étude de cas en sociologie politique illustre plus largement les exigences, les enjeux et les possibles apports d’un travail fondé sur des matériaux qualitatifs

HTML et SWF

Navigateurs web avec extension Adobe Flash Player

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.