Vue normale Vue MARC vue ISBD

Concentration spatiale et relations interraciales : analyse géopolitique des rivalités criminelles et politiques entre Afro-Américains et Latinos dans la ville de Compton (Californie) / Yohann Le Moigne ; sous la direction de Frédérick Douzet

Auteur principal: Le Moigne, Yohann Co-auteur: Douzet, Frédérick (1970-....) ; Cohen, James (1954-....) ; Lehman-Frisch, Sonia (1973-....) ; Sonenshein, Raphael J. (19..-....) ; Giblin, Béatrice ; Vigil, James Diego (1938-....) Collectivité co-auteur: Université de Paris VIII ; École doctorale Sciences sociales, Saint-Denis, Seine-Saint-Denis Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 2014Numéro national de thèse: 2014PA080026.Note de thèse: Thèse de doctorat, Geographie, Paris 8, 2014, Résumé:

Cette thèse s’attache à analyser, d’un point de vue géopolitique, les conséquences de l’immigration hispanique, qui a massivement touché l’agglomération de Los Angeles à partir des années 1980, sur les relations entre Afro-Américains et Latinos dans la ville de Compton. Il s’agit plus précisément d’évaluer le rôle de l’augmentation de la concentration spatiale des Latinos sur un territoire pauvre, considéré comme une enclave noire dans la dégradation très médiatisée des relations interraciales dans les domaines des gangs et de la politique locale. Nous examinerons dans une première partie les changements socio-Démographiques qui ont affecté Compton depuis sa création. Nous présenterons les deux successions ethniques vécues par la ville ainsi que les contextes socio-Économiques particuliers dans lesquels elles se sont produites. Ceci nous permettra d’introduire les enjeux de la concentration spatiale des immigrés hispaniques et ses conséquences pour le vivre-Ensemble à l’échelle locale. La deuxième partie sera consacrée aux évolutions engendrées par l’immigration dans le domaine des gangs, et notamment à la dégradation des relations entre gangs noirs et latinos. Nous analyserons le renversement du rapport de force numérique entre ces gangs et nous évaluerons le rôle de la question « raciale » dans les tensions.Enfin, nous nous attacherons, dans la troisième partie, à analyser le paradoxe qui frappe aujourd’hui les Latinos de Compton : en dépit d’une supériorité numérique désormais écrasante, ils ne disposaient, jusqu’en juin 2013, d’aucune représentation politique. Nous essayerons d’en comprendre les raisons et d’en évaluer l’impact sur les relations intercommunautaires.

The aim of this dissertation is to provide a geopolitical analysis of the consequences engendered by the massive Hispanic immigration wave that has hit the Los Angeles region from the 1980s onward. We will specifically focus on the impact of the increasing spatial concentration of Latinos in Compton (a poor city traditionally considered as a black enclave) on the highly mediatized deterioration of interracial relations between blacks and Latinos in two specific areas : gangs and local politics.In the first part, we will detail the socio-Demographic changes that have affected Compton over the decades. We will analyze the two ethnic successions that the city went through as well as the specific socio-Economic contexts in which they occurred. This will lead us to introduce the issues at stake and the consequences of the increasing spatial concentration of Hispanic immigrants on race relations at the local level. The second part deals with the consequences of this immigration wave on the relations between black and Latinos gangs. We will describe the shift in the local balance of power and we will assess the racial dimension of this rise in interracial tensions. Lastly, in a third part, we will analyze the paradoxical lack of political representation that characterizes Compton Latinos, in spite of an overwhelming numerical superiority. We will detail the causes of such an absence of political incorporation and evaluate its impact on interracial relations.

Sujet - Nom commun: Ségrégation -- États-Unis -- États -- Los Angeles (Calif.) | Émigration et immigration | Bandes de jeunes -- États-Unis -- États -- Los Angeles (Calif.) | Représentation politique | Relations interethniques Sujet - Forme: Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Sciences humaines et humanités | ETATS-UNIS | Compton (Californie) | Concentration spatiale | Immigration | Relations interrraciales | Gangs

Ressource en ligne: Accès au texte intégral | Cliquez ici | Accès réservé au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Géographie - X Exclu du prêt 494906
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Sciences sociales (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)

Partenaire(s) de recherche : Centre de recherches et d'analyses géopolitiques (Equipe de recherche)

Autre(s) contribution(s) : Raphael J. Sonenshein, Béatrice Giblin, James Diego Vigil (Membre(s) du jury) ; James Cohen, Sonia Lehman-Frisch (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Geographie Paris 8 2014

Cette thèse s’attache à analyser, d’un point de vue géopolitique, les conséquences de l’immigration hispanique, qui a massivement touché l’agglomération de Los Angeles à partir des années 1980, sur les relations entre Afro-Américains et Latinos dans la ville de Compton. Il s’agit plus précisément d’évaluer le rôle de l’augmentation de la concentration spatiale des Latinos sur un territoire pauvre, considéré comme une enclave noire dans la dégradation très médiatisée des relations interraciales dans les domaines des gangs et de la politique locale. Nous examinerons dans une première partie les changements socio-Démographiques qui ont affecté Compton depuis sa création. Nous présenterons les deux successions ethniques vécues par la ville ainsi que les contextes socio-Économiques particuliers dans lesquels elles se sont produites. Ceci nous permettra d’introduire les enjeux de la concentration spatiale des immigrés hispaniques et ses conséquences pour le vivre-Ensemble à l’échelle locale. La deuxième partie sera consacrée aux évolutions engendrées par l’immigration dans le domaine des gangs, et notamment à la dégradation des relations entre gangs noirs et latinos. Nous analyserons le renversement du rapport de force numérique entre ces gangs et nous évaluerons le rôle de la question « raciale » dans les tensions.Enfin, nous nous attacherons, dans la troisième partie, à analyser le paradoxe qui frappe aujourd’hui les Latinos de Compton : en dépit d’une supériorité numérique désormais écrasante, ils ne disposaient, jusqu’en juin 2013, d’aucune représentation politique. Nous essayerons d’en comprendre les raisons et d’en évaluer l’impact sur les relations intercommunautaires.

The aim of this dissertation is to provide a geopolitical analysis of the consequences engendered by the massive Hispanic immigration wave that has hit the Los Angeles region from the 1980s onward. We will specifically focus on the impact of the increasing spatial concentration of Latinos in Compton (a poor city traditionally considered as a black enclave) on the highly mediatized deterioration of interracial relations between blacks and Latinos in two specific areas : gangs and local politics.In the first part, we will detail the socio-Demographic changes that have affected Compton over the decades. We will analyze the two ethnic successions that the city went through as well as the specific socio-Economic contexts in which they occurred. This will lead us to introduce the issues at stake and the consequences of the increasing spatial concentration of Hispanic immigrants on race relations at the local level. The second part deals with the consequences of this immigration wave on the relations between black and Latinos gangs. We will describe the shift in the local balance of power and we will assess the racial dimension of this rise in interracial tensions. Lastly, in a third part, we will analyze the paradoxical lack of political representation that characterizes Compton Latinos, in spite of an overwhelming numerical superiority. We will detail the causes of such an absence of political incorporation and evaluate its impact on interracial relations.

Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : application/pdf

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.