Vue normale Vue MARC vue ISBD

L'Amérique de John Locke : l'expansion coloniale de la philosophie européenne / Matthieu Renault

Auteur principal: Renault, Matthieu (1980-....) Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris : Éd. Amsterdam, impr. 2014, cop. 2014Description: 1 vol. (205 p.) ; 21 cmISBN: 978-2-35480-142-7. Localiser ce document dans le SUDOC Résumé:

La 4e de couverture indique :"Farouche adversaire de l'absolutisme, défenseur de la tolérance religieuse, père fondateur du libéralisme, John Locke (1632-1704) est une figure canonique de l'histoire de la pensée politique européenne. Il a forgé son oeuvre au coeur même des batailles politiques qui agitaient l'Angleterre de la fin du XVII ème siècle et qui menèrent à la Glorieuse Révolution de 1688. Ce que l'on sait moins, c'est que Locke a également eu une très riche carrière coloniale au service de l'expansion anglaise en Amérique. Sa philosophie constitue le moment inaugural d'une histoire au cours de laquelle allaient être inextricablement noués libéralisme et colonialisme, construction étatique et formation impériale. Elle révèle également les relations intimes qui ont uni épistémologie et politique depuis la découverte du Nouveau Monde. L'Amérique de John Locke entend mettre en évidence l'émergence d'une géopolitique de la connaissance avec laquelle nous sommes encore loin d'avoir fini."

Bibliographie: Bibliogr. p. 201-205. Notes bibliogr. en bas de pages.Sujet - Nom de personne: Locke John -- Influence Sujet - Nom commun: Philosophie -- Grande-Bretagne -- Colonies -- 17e siècle


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre empruntable BU – Saint-Denis
Salle bleue
Philosophie - B 1"16" LOC 8 REN (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Disponible 025638733
Total des réservations: 0

Bibliogr. p. 201-205. Notes bibliogr. en bas de pages

La 4e de couverture indique :"Farouche adversaire de l'absolutisme, défenseur de la tolérance religieuse, père fondateur du libéralisme, John Locke (1632-1704) est une figure canonique de l'histoire de la pensée politique européenne. Il a forgé son oeuvre au coeur même des batailles politiques qui agitaient l'Angleterre de la fin du XVII ème siècle et qui menèrent à la Glorieuse Révolution de 1688. Ce que l'on sait moins, c'est que Locke a également eu une très riche carrière coloniale au service de l'expansion anglaise en Amérique. Sa philosophie constitue le moment inaugural d'une histoire au cours de laquelle allaient être inextricablement noués libéralisme et colonialisme, construction étatique et formation impériale. Elle révèle également les relations intimes qui ont uni épistémologie et politique depuis la découverte du Nouveau Monde. L'Amérique de John Locke entend mettre en évidence l'émergence d'une géopolitique de la connaissance avec laquelle nous sommes encore loin d'avoir fini."

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.