Vue normale Vue MARC vue ISBD

La ville sainte de Mouley Idriss du Zerhoun / Mustapha Drissi ; sous la direction d'Yves Lacoste

Est reproduit comme: La Ville sainte de Mouley Idris du Zerhoun, MarocAuteur principal: Drissi, Mustapha (1954-....) ( Auteur)Auteur: Lacoste, Yves (1929-....) (Directeur de thèse)Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: [S.l.] : [s.n.], 1987Numéro national de thèse: 1987PA070166.Note de thèse: Thèse de 3e cycle, Histoire, Paris 7, 1987, Résumé:

L'étude des villes marocaines, en particulier celles reconnues comme foyers des systèmes traditionnels, nous incite a rechercher les raisons historiques, sociales et politiques, "urbanistiques" d’établissement des premiers noyaux, qui, par la suite, devinrent de véritables centres urbains. leur formation se fit en fonction de leur première vocation : c'est ainsi que des l'origine, en considérant la ville de moulay idriss comme espace sacre. cette typologie spatiale lui vient de l'existence du tombeau de moulay idriss, le saint national du Maroc. la découverte du corps d'idriss 1er a l'endroit ou fut construite la zaouia qui par la suite devint la ville sainte, s'est réalisée dans des conditions : "geo-politiques" bien particulières du Maroc du xiveme siècle. durant cette période, il s'est élabore un modèle politico-religieux que les conditions historiques vecues par le Maroc favorisèrent. face aux turbulences et guerres civiles entre les tribus provoquées par la crise, les autorités religieuses de la ville de fes durent entamer certaines actions politiques avec pour objectif l'articulation de la societe marocaine de façon a éviter toutes tentatives de bouleversement politiques et religieux menacant le pays. c'est autour de la personne de moulay idriss et des différentes familles de chorfa que va naître l’idée de la nation du Maroc

Sujet - Nom commun: Urbanisme -- Maroc -- Thèses et écrits académiques | Géopolitique -- Meknès (Maroc ; région) -- Thèses et écrits académiques


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Ajouter un/des tag(s)
Connectez-vous pour créer des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Numéro d'exemplaire Statut Date de retour prévue
Livre exclu du prêt BU – Saint-Denis
Magasin 3
Fonds Jean Dresch - FJD FJD 7156 (Parcourir l'étagère) Consultation sur rendez-vous Exclu du prêt

1987PA070166

Publication autorisée par le jury

Thèse de 3e cycle Histoire Paris 7 1987

L'étude des villes marocaines, en particulier celles reconnues comme foyers des systèmes traditionnels, nous incite a rechercher les raisons historiques, sociales et politiques, "urbanistiques" d’établissement des premiers noyaux, qui, par la suite, devinrent de véritables centres urbains. leur formation se fit en fonction de leur première vocation : c'est ainsi que des l'origine, en considérant la ville de moulay idriss comme espace sacre. cette typologie spatiale lui vient de l'existence du tombeau de moulay idriss, le saint national du Maroc. la découverte du corps d'idriss 1er a l'endroit ou fut construite la zaouia qui par la suite devint la ville sainte, s'est réalisée dans des conditions : "geo-politiques" bien particulières du Maroc du xiveme siècle. durant cette période, il s'est élabore un modèle politico-religieux que les conditions historiques vecues par le Maroc favorisèrent. face aux turbulences et guerres civiles entre les tribus provoquées par la crise, les autorités religieuses de la ville de fes durent entamer certaines actions politiques avec pour objectif l'articulation de la societe marocaine de façon a éviter toutes tentatives de bouleversement politiques et religieux menacant le pays. c'est autour de la personne de moulay idriss et des différentes familles de chorfa que va naître l’idée de la nation du Maroc

Il n'y a pas de commentaire pour ce document.

Connexion à votre compte pour proposer un commentaire.