Vue normale Vue MARC vue ISBD

Martyrs et héros [Texte imprimé] : le théâtre des missions catholiques françaises en Corée dans les premières années du XXe siècle : contribution à la recherche en ethnoscénologie / Hyunjoo Lee ; sous la direction de Jean-Marie Pradier

Auteur principal: Lee, Hyun joo Auteur: Pradier, Jean-Marie Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: [S.l.] : [s.n.], 2014Description: 1 vol. (618 f.) ; 30 cmNuméro national de thèse: 2014PA083934.Note de thèse: Thèse de doctorat, Ethnoscénologie, Paris 8, 2014, Résumé:

La thèse met en regard l’introduction en Corée du modèle européen du théâtre venu du Japon, et les pratiques théâtrales des missionnaires catholiques français des Missions Étrangères de Paris venus évangéliser le pays. Après avoir reconstitué le contexte politique et culturel de l’époque marquée par l’occupation japonaise et l’occidentalisation, elle présente et analyse un corpus inédit de pièces de théâtre retrouvées à Séoul dans les archives de l’Église catholique de Corée. L’ensemble est constitué de deux types de manuscrits et de polycopiés réalisés avec des duplicateurs à alcool : des fragments de spectacles représentés au séminaire de Yongsan à Séoul de 1912 à 1920 ; une pièce complète de théâtre, écrite en latin par un missionnaire français Émile Devred (1877-1926) en l’honneur d’un des martyrs les plus célèbres de la Corée, premier prêtre coréen, le Père André Kim : Acta et Gesta Venerabilis Andreas Kim. A la version latine s’ajoutent l’adaptation de cette pièce, écrite en caractères coréens et chinois, selon l’habitude du début du 20ème siècle en Corée, et une troisième version, en Coréen, publiée dans la revue catholique Kyeong Hyang en 1921 et 1922 sous forme de feuilleton. L’étude des œuvres dramatiques est complétée par l’analyse d’un article sur la position de l’Église sur le théâtre (1917). La thèse contribue à mettre en évidence les malentendus à l’œuvre dans l’acculturation.

This dissertation examines the similarity and dissimilarity between European Theatrical pattern introduced to Korea through Japan, and MEP French Catholic missionaries’ theatrical practices who came to evangelize the country. After reconstructing the political and cultural context of the time marked by the Japanese occupation and westernization of Korea, we present and analyze a novel corpus found in the archives of the Catholic Church in Seoul. The set consists of two types of manuscripts and duplicated texts: small fragments of shows played at the Yongsan seminar in Seoul from 1912 to 1920 and a play which was written in Latin by Emile Devred (1877-1926) a French missionary in honor of one of the most Korean famous martyrs and first priest, Father Andrew Kim: Acta et Gesta Venerabilis Andreas Kim. In addition to the Latin version we found two translated adaptations of this play, written in Korean and Chinese characters, according to the custom of the early 20th century in Korea, and a third version published in serial form in Kyeong Hyang (1921-1922), an important Catholic magazine in Seoul. The study of dramatic work is complemented by the analysis of an article on the Korean Catholic Church’s particular point of view on theater (1917). The thesis contributes to highlight misunderstandings at work in acculturation.

Bibliographie: Bibliogr. f. 527-597. Index coréen et français.Sujet - Nom commun: Arts du spectacle -- Anthropologie | Théâtre chrétien -- Thèses et écrits académiques | Religion et théâtre -- Corée -- Thèses et écrits académiques | Études transculturelles -- Thèses et écrits académiques | Église catholique -- Missions -- Corée Sujet - Thésaurus: Ethnoscénologie


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Magasin 2
Arts du spectacle - ST TH3556 (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Exclu du prêt 025456757
Total des réservations: 0

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. f. 527-597. Index coréen et français

Thèse de doctorat Ethnoscénologie Paris 8 2014

La thèse met en regard l’introduction en Corée du modèle européen du théâtre venu du Japon, et les pratiques théâtrales des missionnaires catholiques français des Missions Étrangères de Paris venus évangéliser le pays. Après avoir reconstitué le contexte politique et culturel de l’époque marquée par l’occupation japonaise et l’occidentalisation, elle présente et analyse un corpus inédit de pièces de théâtre retrouvées à Séoul dans les archives de l’Église catholique de Corée. L’ensemble est constitué de deux types de manuscrits et de polycopiés réalisés avec des duplicateurs à alcool : des fragments de spectacles représentés au séminaire de Yongsan à Séoul de 1912 à 1920 ; une pièce complète de théâtre, écrite en latin par un missionnaire français Émile Devred (1877-1926) en l’honneur d’un des martyrs les plus célèbres de la Corée, premier prêtre coréen, le Père André Kim : Acta et Gesta Venerabilis Andreas Kim. A la version latine s’ajoutent l’adaptation de cette pièce, écrite en caractères coréens et chinois, selon l’habitude du début du 20ème siècle en Corée, et une troisième version, en Coréen, publiée dans la revue catholique Kyeong Hyang en 1921 et 1922 sous forme de feuilleton. L’étude des œuvres dramatiques est complétée par l’analyse d’un article sur la position de l’Église sur le théâtre (1917). La thèse contribue à mettre en évidence les malentendus à l’œuvre dans l’acculturation.

This dissertation examines the similarity and dissimilarity between European Theatrical pattern introduced to Korea through Japan, and MEP French Catholic missionaries’ theatrical practices who came to evangelize the country. After reconstructing the political and cultural context of the time marked by the Japanese occupation and westernization of Korea, we present and analyze a novel corpus found in the archives of the Catholic Church in Seoul. The set consists of two types of manuscripts and duplicated texts: small fragments of shows played at the Yongsan seminar in Seoul from 1912 to 1920 and a play which was written in Latin by Emile Devred (1877-1926) a French missionary in honor of one of the most Korean famous martyrs and first priest, Father Andrew Kim: Acta et Gesta Venerabilis Andreas Kim. In addition to the Latin version we found two translated adaptations of this play, written in Korean and Chinese characters, according to the custom of the early 20th century in Korea, and a third version published in serial form in Kyeong Hyang (1921-1922), an important Catholic magazine in Seoul. The study of dramatic work is complemented by the analysis of an article on the Korean Catholic Church’s particular point of view on theater (1917). The thesis contributes to highlight misunderstandings at work in acculturation.

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.