Vue normale Vue MARC vue ISBD

Les contrats préparatoires à l'acquisition de droits sociaux [Texte imprimé] / Edmond Schlumberger ; préface de Hervé Le Nabasque ; avant-propos de Dominique Schmidt

Autre édition sur le même support: Les contrats préparatoires à l'acquisition de droits sociaux / Edmond SchlumbergerAuteur principal: Schlumberger, Edmond (1980-....) Auteur: Le Nabasque, Hervé (1956-....) ; Schmidt, Dominique Langue: français.Pays: France.Editeur: Paris : Dalloz, 2013Description: 1 vol. (XII-787 p.) ; 24 cmISBN: 978-2-247-12638-5 ; 2-247-12638-3. Localiser ce document dans le SUDOC Note de thèse: Thèse de doctorat, Droit privé, Paris 1, 2011, Texte remanié deRésumé:

La 4e de couverture indique : "Il arrive qu'un associé s'engage à racheter à terme les titres d'un minoritaire, que les statuts d'une société intègrent une clause d'agrément ou d'exclusion, ou encore qu'une société émette des titres offrant un accès futur à son capital social: toutes ces hypothèses, extrêmement fréquentes en pratique, ont pour point commun de reposer sur la technique civiliste du contrat préparatoire, plus précisément sur ses figures les plus connues que constituent la promesse unilatérale et le pacte de préférence. Si l'utilisation de ce type de conventions en matière de droits sociaux révèle la vitalité et la capacité d'adaptation de mécanismes relevant du droit commun, la détermination de leur régime soulève de nombreuses interrogations, qui tiennent au caractère atypique de leur objet. Contrairement à l'immeuble ou au fonds de commerce, les droits sociaux sont l'émanation d'un groupement qui unit ses membres autour d'un intérêt commun, de sorte que leur acquisition n'est jamais indifférente pour les autres associés. Aussi un simple renvoi aux solutions du droit commun des contrats ne peut-il suffire à dresser le régime applicable aux avant-contrats étudiés. La présente étude se propose, s'agissant de la formation comme de la vie toute entière de ces conventions, de mettre en évidence une perversion des règles de droit commun et l'intrusion d'un ordre juridique nouveau propre au droit des sociétés. A l'analyse, le droit commun voit ses règles simplement modulées en fonction du contexte sociétaire de la convention, tandis que la sollicitation des normes spéciales afférentes à la matière sociétaire exige pour sa part une mise en cause directe de l'intérêt commun des associés."

Bibliographie: Bibliogr. p. [679]-771. Notes bibliogr. Index.Sujet - Nom commun: Avant-contrats -- France | Préemption -- France | Option (contrat) -- France | Capital social (droit commercial) -- France


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre empruntable BU – Saint-Denis
Salle verte
Droit Admin - H 347.7 SCH (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Disponible 025600718
Total des réservations: 0

Bibliogr. p. [679]-771. Notes bibliogr. Index

Texte remanié de Thèse de doctorat Droit privé Paris 1 2011

La 4e de couverture indique : "Il arrive qu'un associé s'engage à racheter à terme les titres d'un minoritaire, que les statuts d'une société intègrent une clause d'agrément ou d'exclusion, ou encore qu'une société émette des titres offrant un accès futur à son capital social: toutes ces hypothèses, extrêmement fréquentes en pratique, ont pour point commun de reposer sur la technique civiliste du contrat préparatoire, plus précisément sur ses figures les plus connues que constituent la promesse unilatérale et le pacte de préférence. Si l'utilisation de ce type de conventions en matière de droits sociaux révèle la vitalité et la capacité d'adaptation de mécanismes relevant du droit commun, la détermination de leur régime soulève de nombreuses interrogations, qui tiennent au caractère atypique de leur objet. Contrairement à l'immeuble ou au fonds de commerce, les droits sociaux sont l'émanation d'un groupement qui unit ses membres autour d'un intérêt commun, de sorte que leur acquisition n'est jamais indifférente pour les autres associés. Aussi un simple renvoi aux solutions du droit commun des contrats ne peut-il suffire à dresser le régime applicable aux avant-contrats étudiés. La présente étude se propose, s'agissant de la formation comme de la vie toute entière de ces conventions, de mettre en évidence une perversion des règles de droit commun et l'intrusion d'un ordre juridique nouveau propre au droit des sociétés. A l'analyse, le droit commun voit ses règles simplement modulées en fonction du contexte sociétaire de la convention, tandis que la sollicitation des normes spéciales afférentes à la matière sociétaire exige pour sa part une mise en cause directe de l'intérêt commun des associés."

Oscar du droit des sociétés et de la bourse 2012

Prix de thèse de la Revue des contrats 2012

Première partie : I. La formation des contrats preparatoires à l'acquisition de droits sociaux Titre 1 : Le droit commun de la formation des contrats préparatoires à l'acquisition de droits sociaux Titre 2 : Le droit spécial de la formation des contrats préparatoires à l'acquisition de droits sociaux Deuxième partie : II. La vie des contrats preparatoires a l'acquisition de droits sociaux Titre 1 : La violation des contrats préparatoires à l'acquisition de droits sociaux Titre 2 : L'evolution des contrats préparatoires à l'acquisition de droits sociaux Conclusion generale Bibliographie Index alphbétique

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.