Vue normale Vue MARC vue ISBD

La loi sur la recherche de 1982 [Ressource électronique] / Jean-François Théry, Rémi Barré

Autre édition sur un support différent: La loi sur la recherche de 1982Auteur principal: Théry, Jean-François Co-auteur: Barré, Rémi Langue: français.Pays: France.Editeur: Versailles Cedex : Editions Quæ, 2012Collection: Sciences en questions, 1269-8490Résumé:

Affichée comme une grande priorité du Gouvernement Mauroy, préparée par une mobilisation sans précédent de la communauté scientifique française, la Loi d'orientation et de programmation de la recherche de 1982 avait l'ambition de relancer l'effort de recherche public tout en mettant en place un dispositif d'ensemble cohérent et durable, doté d'une forte capacité stratégique et capable de mobiliser énergies et moyens autour des priorités nationales. L'homogénéisation des statuts des organismes de recherche, la création d'un statut de chercheur et la titularisation des personnels devaient libérer la créativité, favoriser la mobilité et l'essaimage, féconder l'innovation. Quel bilan peut-on tirer, dix-huit ans plus tard, de l'application de cette Loi ? Quelles perspectives d'avenir s'offrent au "modèle français" d'organisation de la recherche scientifique dont elle a fixé les contours ?

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Sciences - L Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

Affichée comme une grande priorité du Gouvernement Mauroy, préparée par une mobilisation sans précédent de la communauté scientifique française, la Loi d'orientation et de programmation de la recherche de 1982 avait l'ambition de relancer l'effort de recherche public tout en mettant en place un dispositif d'ensemble cohérent et durable, doté d'une forte capacité stratégique et capable de mobiliser énergies et moyens autour des priorités nationales. L'homogénéisation des statuts des organismes de recherche, la création d'un statut de chercheur et la titularisation des personnels devaient libérer la créativité, favoriser la mobilité et l'essaimage, féconder l'innovation. Quel bilan peut-on tirer, dix-huit ans plus tard, de l'application de cette Loi ? Quelles perspectives d'avenir s'offrent au "modèle français" d'organisation de la recherche scientifique dont elle a fixé les contours ?

HTML et PDF

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.