Vue normale Vue MARC vue ISBD

Le quotidien urbain [Ressource électronique] / Thierry Paquot

Contient :
Pages de début, 978-2-70713-539-1, p. 1-4
Préface, 978-2-70713-539-1, p. 7-8
1. Le quotidien urbain, 978-2-70713-539-1, p. 9-32
2. Le temps du travail dicte-t-il l'emploi du temps des citadins ?, 978-2-70713-539-1, p. 33-50
3. Les temps de l'école rythment-ils les temps sociaux ?, 978-2-70713-539-1, p. 51-66
4. Les temps du commerce sont-ils adaptés aux consommateurs ?, 978-2-70713-539-1, p. 67-84
5. Le temps des services publics répond-il aux attentes des usagers ?, 978-2-70713-539-1, p. 85-103
6. Mémoire urbaine et projet urbain, 978-2-70713-539-1, p. 105-127
7. Les temps urbains de la vie et de la mort, 978-2-70713-539-1, p. 128-144
8. Temps et récit des politiques urbaines, 978-2-70713-539-1, p. 145-166
9. Du bon usage de la chronotopie, 978-2-70713-539-1, p. 167-179
Bibliothèque, 978-2-70713-539-1, p. 180-188
Pages de fin, 978-2-70713-539-1, p. 189-193
Autre édition sur un support différent: Le quotidien urbainAuteur principal: Paquot, Thierry Langue: français.Editeur: Paris : La Découverte, 2012Collection: Cahiers libresRésumé:

La ville moderne, née au milieu du XIXe siècle avec le chemin de fer et les grands magasins, a fait de l'accélération de la vitesse la preuve du progrès. Un siècle plus tard, avec la généralisation de l'automobile et le déploiement des nouvelles technologies de l'information et des communications, le temps est devenu manipulable : on le stocke, on le diffère, on le compresse, on le dilate, etc. L'instantanéité et la simultanéité concourent à modifier les modes de vie des urbains et à imposer de nouvelles normes temporelles. Ces évolutions, qui semblent faciliter la vie quotidienne des citadins, méritent d'être examinées, car elles sont aussi parfois chronophages et contraignantes : comment les temporalités propres aux différentes institutions qui façonnent cette vie quotidienne (l'entreprise, l'école, l'administration, le magasin, la société de transport en commun) peuvent-elles se concilier pour en améliorer la qualité ? Une écologie du temps n'est-elle pas devenue nécessaire pour maîtriser les « bienfaits » des machines-à-gagner-du-temps ? Que faut-il penser de la création de « bureaux du temps » dans de nombreuses villes ? Ces questions nouvelles interpellent aussi bien les élus que les personnels municipaux et les urbanistes. D'où l'intérêt et l'importance de cet ouvrage, où des spécialistes de plusieurs disciplines proposent une appréciation critique des tendances à l'œuvre et tentent de dégager des propositions concrètes afin de mieux concilier les exigences contradictoires des citadins. Vivre à plusieurs temps ? Pourquoi pas, à la seule condition que chaque individu ne soit pas dépossédé de son temps-à-soi qui garantit sa singularité

Ressource en ligne: Accès au texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Livre électronique BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Urbanisme - T Disponible
Total des réservations: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

La ville moderne, née au milieu du XIXe siècle avec le chemin de fer et les grands magasins, a fait de l'accélération de la vitesse la preuve du progrès. Un siècle plus tard, avec la généralisation de l'automobile et le déploiement des nouvelles technologies de l'information et des communications, le temps est devenu manipulable : on le stocke, on le diffère, on le compresse, on le dilate, etc. L'instantanéité et la simultanéité concourent à modifier les modes de vie des urbains et à imposer de nouvelles normes temporelles. Ces évolutions, qui semblent faciliter la vie quotidienne des citadins, méritent d'être examinées, car elles sont aussi parfois chronophages et contraignantes : comment les temporalités propres aux différentes institutions qui façonnent cette vie quotidienne (l'entreprise, l'école, l'administration, le magasin, la société de transport en commun) peuvent-elles se concilier pour en améliorer la qualité ? Une écologie du temps n'est-elle pas devenue nécessaire pour maîtriser les « bienfaits » des machines-à-gagner-du-temps ? Que faut-il penser de la création de « bureaux du temps » dans de nombreuses villes ? Ces questions nouvelles interpellent aussi bien les élus que les personnels municipaux et les urbanistes. D'où l'intérêt et l'importance de cet ouvrage, où des spécialistes de plusieurs disciplines proposent une appréciation critique des tendances à l'œuvre et tentent de dégager des propositions concrètes afin de mieux concilier les exigences contradictoires des citadins. Vivre à plusieurs temps ? Pourquoi pas, à la seule condition que chaque individu ne soit pas dépossédé de son temps-à-soi qui garantit sa singularité

HTML et PDF

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.