Vue normale Vue MARC vue ISBD

La notion de trou dans l’expérience psychanalytique [Texte imprimé] : ses abords logiques et topologiques par Jacques Lacan : conséquences épistémologiques et cliniques / Karim Bordeau ; sous la direction de Sophie Marret

Est une reproduction de: La notion de trou dans l’expérience psychanalytique / Karim BordeauAuteur principal: Bordeau, Karim (1973-....) Auteur: Marret-Maleval, Sophie (1963-....) Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: [S.l.] : [s.n.], 2012Description: 1 vol. (481 f.) ; 30 cmNuméro national de thèse: 2012PA083463.Note de thèse: Thèse de doctorat, Psychanalyse, Paris 8, 2012, Résumé:

Ce travail de thèse se propose d’élucider la notion de trou dans l’expérience analytique à partir de notions tirées de la logique moderne et de la topologie, notions utilisées parJacques Lacan dans son enseignement. C’est ce maniement que nous avons suivi à la trace en divisant notre travail en trois grands axes principaux, noués à la façon d’une tresse. Un premier niveau logique se dégage, où la notion de trou est corrélée aux théorèmes de Gödel relatifs à l’inconsistance et l’incomplétude de l’arithmétique. C’est ici que s’élucide la fonction du fantasme conçu comme écran du réel. Un deuxième axe, topologique, s’emploie à élucider le lien problématique de l’inconscient à la conscience. La notion de surface topologique (bande de Moebius, tore, bouteille de Klein, plan projectif) aide à mieux saisir ce lien. Corrélativement, le trou (équivalent à l’objet (a) lacanien) que contourne la pulsion trouve là une articulation topologique inédite : L’objet (a) est un trou dans toute théorie. Enfin, un troisième axe élucide « la logique du nom propre » dans l’expérience analytique. C’est à ce niveau que se situe une approche nodale (topologie des noeuds) du réel de la jouissance et du refoulement primordial, l’ « Urverdrängt », conçu par Freud comme étant un trou irréductible dans le savoir. Une nouvelle façon de concevoir à la fois la notion de référent et la logique modale (à partir de la catégorie du trou) s’en déduit. Le tore (figuration la plus simple du trou) devient alors un élément central dans la topologie lacanienne. Les implications épistémologiques et cliniques ont été étudiées à cet effet : La topologie de Lacan n’est pas un modèle du réel.

This thesis aims to elucidate the concept of the hole in analytic experience based on notions of modern logic and topology. These concepts have been used by Jacques Lacan in his teaching. By following the trace of his use of these concepts throughout his teaching, the work has been divided into three principal areas, knotted together like a plait. Firstly, the notion of the hole is correlated with Gödel's theorems on the inconsistency and imcompleteness of arithmetic. It is here that the function of fantasy, conceived as a screen of the real, takes on a new logical consistency. A second axis elucidates the problematic topological link of the unconscious to consciousness. The notion of the topological surface (Moebius strip, torus, Klein bottle, projective plane) facilitates the understanding of this link. Correspondingly, a topological translation is given to the hole (equivalent to the Lacanian object (a)) that circumvents the drive providing a previously unarticulated topology: the object (a) is a hole in any theory. Finally, a third axis elucidates "the logic of the proper name" in analytic experience. At this level, we have a new topological approach (with the mathematical theory of knots) to the real of jouissance and Freud's primal repression, the «Urverdrängt», conceived by Freud as an irreducible remainder. A new way of conceiving the notion of reference and modal logic (from the category of the hole) is deduced. The torus (the most simple figuration of the hole) subsequently becomes a central element in Lacanian topology. The epistemological and clinical implications of this approach have been studied for this purpose : The topology of Lacan is not a model of the real.

Bibliographie: Bibliogr. f. 470-480.Sujet - Nom de personne: Lacan Jacques Sujet - Nom commun: Refoulement (psychologie) -- Thèses et écrits académiques | Noeud borroméen, Théorie du -- Thèses et écrits académiques | Inconscient -- Thèses et écrits académiques | Logique mathématique -- Thèses et écrits académiques


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Magasin 2
Psychologie - C TH3087 (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) Exclu du prêt 025455707
Total des réservations: 0

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. f. 470-480

Thèse de doctorat Psychanalyse Paris 8 2012

Ce travail de thèse se propose d’élucider la notion de trou dans l’expérience analytique à partir de notions tirées de la logique moderne et de la topologie, notions utilisées parJacques Lacan dans son enseignement. C’est ce maniement que nous avons suivi à la trace en divisant notre travail en trois grands axes principaux, noués à la façon d’une tresse. Un premier niveau logique se dégage, où la notion de trou est corrélée aux théorèmes de Gödel relatifs à l’inconsistance et l’incomplétude de l’arithmétique. C’est ici que s’élucide la fonction du fantasme conçu comme écran du réel. Un deuxième axe, topologique, s’emploie à élucider le lien problématique de l’inconscient à la conscience. La notion de surface topologique (bande de Moebius, tore, bouteille de Klein, plan projectif) aide à mieux saisir ce lien. Corrélativement, le trou (équivalent à l’objet (a) lacanien) que contourne la pulsion trouve là une articulation topologique inédite : L’objet (a) est un trou dans toute théorie. Enfin, un troisième axe élucide « la logique du nom propre » dans l’expérience analytique. C’est à ce niveau que se situe une approche nodale (topologie des noeuds) du réel de la jouissance et du refoulement primordial, l’ « Urverdrängt », conçu par Freud comme étant un trou irréductible dans le savoir. Une nouvelle façon de concevoir à la fois la notion de référent et la logique modale (à partir de la catégorie du trou) s’en déduit. Le tore (figuration la plus simple du trou) devient alors un élément central dans la topologie lacanienne. Les implications épistémologiques et cliniques ont été étudiées à cet effet : La topologie de Lacan n’est pas un modèle du réel.

This thesis aims to elucidate the concept of the hole in analytic experience based on notions of modern logic and topology. These concepts have been used by Jacques Lacan in his teaching. By following the trace of his use of these concepts throughout his teaching, the work has been divided into three principal areas, knotted together like a plait. Firstly, the notion of the hole is correlated with Gödel's theorems on the inconsistency and imcompleteness of arithmetic. It is here that the function of fantasy, conceived as a screen of the real, takes on a new logical consistency. A second axis elucidates the problematic topological link of the unconscious to consciousness. The notion of the topological surface (Moebius strip, torus, Klein bottle, projective plane) facilitates the understanding of this link. Correspondingly, a topological translation is given to the hole (equivalent to the Lacanian object (a)) that circumvents the drive providing a previously unarticulated topology: the object (a) is a hole in any theory. Finally, a third axis elucidates "the logic of the proper name" in analytic experience. At this level, we have a new topological approach (with the mathematical theory of knots) to the real of jouissance and Freud's primal repression, the «Urverdrängt», conceived by Freud as an irreducible remainder. A new way of conceiving the notion of reference and modal logic (from the category of the hole) is deduced. The torus (the most simple figuration of the hole) subsequently becomes a central element in Lacanian topology. The epistemological and clinical implications of this approach have been studied for this purpose : The topology of Lacan is not a model of the real.

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.