Vue normale Vue MARC vue ISBD

Le conflit israelo-palestinien, camp David - l'intifada Al Aqsa(2000 - 20005) [Texte imprimé] : une vision du conflit sous le prisme des médias / Claude Tencer ; sous la dir. de Gideon Kouts

Auteur principal: Tencer, Claude (1950-....) Auteur: Kouts, Gidéon, directeur de thèse Langue: français ; du résumé, eng ; du résumé, fre ; de la table des matières, fre.Pays: France.Editeur: [Sl] : [sn], 2009Description: 1 vol. (483 p.) : ill. ; 30 cmNote de thèse: Thèse doctorat, Etudes juives et hébraïques, Paris 8, 2009, Résumé:

Cette étude analyse des séquences qui opposent Israéliens et Palestiniens dans leurs divergences. Une vision qui ne saurait écarter les erreurs des uns des fautes des autres dans un concept qui singularise leur conflit. La presse qu elle soit israélienne, arabe ou internationale édifie deux légitimités opposées qui façonne l histoire du conflit israélo-palestinien. Chaque camp est en quête des raisons pour avoir raison. Dans cette course à l information, lorsqu une fausse nouvelle est émise, le mal fait ne peut jamais être réparé. La presse s est toujours passionnée pour les conflits au Proche-Orient. Depuis la signature des accords d Oslo (1993) la presse à fait démonstration d un large soutien à l effort de paix israélo-palestinien. L échec du sommet de Camp David en juillet 2000 et l éclatement de l Intifada le 29 septembre 2000, véhicule une nouvelle vision du journalisme en temps réel favorisant des images chocs et spectaculaires, négligeant quelques fois la vérification de leurs véracité. Dans cette course à l information, la presse commet quelques imprudences et propage des fausses informations.

This dissertation analyzes events opposing Israelis and Palestinians in their conflict, in the eyes of the media. It provides a view that would not part the errors of the former from the mistakes of the latter, in a concept, which would set their conflict apart. The media, whether Israeli, Arab or international, creates two opposing legitimacies which shape the history of the Israeli-Palestinian conflict. Each camp claims the right to be right. In this race for information, when false information is issued, the evil done can never be undone. The press has always shown a passionate interest in the conflicts of the Middle-East. Since the signature of the Oslo agreement (1993), the press has demonstrated strong support for the effort to attain an Israeli-Palestinian peace. The failure of the Camp David Summit in July 2000 and the outbreak of the Intifada on September 29, 2000 promoted a new vision of real-time journalism, which favors shocking and spectacular images, very little verified. The press often acts imprudently in issuing false information.

Bibliographie: Bibliogr. p. 467-481.Sujet - Nom commun: Intifada al-Aqsa (2000-....) -- Thèses et écrits académiques | Journalisme -- Thèses et écrits académiques | Rumeur -- Thèses et écrits académiques | Médias et propagande -- Thèses et écrits académiques | Conflit israélo-arabe -- Thèses et écrits académiques


Ce document apparaît dans la/les liste(s) : Artistes contemporains - sélection écrits académiques
Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Ajouter un/des tag(s)
Connectez-vous pour créer des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Magasin 2
Arabe Hébreu - VS TH2877 (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. p. 467-481

Thèse doctorat Etudes juives et hébraïques Paris 8 2009

Cette étude analyse des séquences qui opposent Israéliens et Palestiniens dans leurs divergences. Une vision qui ne saurait écarter les erreurs des uns des fautes des autres dans un concept qui singularise leur conflit. La presse qu elle soit israélienne, arabe ou internationale édifie deux légitimités opposées qui façonne l histoire du conflit israélo-palestinien. Chaque camp est en quête des raisons pour avoir raison. Dans cette course à l information, lorsqu une fausse nouvelle est émise, le mal fait ne peut jamais être réparé. La presse s est toujours passionnée pour les conflits au Proche-Orient. Depuis la signature des accords d Oslo (1993) la presse à fait démonstration d un large soutien à l effort de paix israélo-palestinien. L échec du sommet de Camp David en juillet 2000 et l éclatement de l Intifada le 29 septembre 2000, véhicule une nouvelle vision du journalisme en temps réel favorisant des images chocs et spectaculaires, négligeant quelques fois la vérification de leurs véracité. Dans cette course à l information, la presse commet quelques imprudences et propage des fausses informations.

This dissertation analyzes events opposing Israelis and Palestinians in their conflict, in the eyes of the media. It provides a view that would not part the errors of the former from the mistakes of the latter, in a concept, which would set their conflict apart. The media, whether Israeli, Arab or international, creates two opposing legitimacies which shape the history of the Israeli-Palestinian conflict. Each camp claims the right to be right. In this race for information, when false information is issued, the evil done can never be undone. The press has always shown a passionate interest in the conflicts of the Middle-East. Since the signature of the Oslo agreement (1993), the press has demonstrated strong support for the effort to attain an Israeli-Palestinian peace. The failure of the Camp David Summit in July 2000 and the outbreak of the Intifada on September 29, 2000 promoted a new vision of real-time journalism, which favors shocking and spectacular images, very little verified. The press often acts imprudently in issuing false information.

Il n'y a pas de commentaire pour ce document.

Connexion à votre compte pour proposer un commentaire.