Vue normale Vue MARC vue ISBD

Atravesando el Río [Ressource électronique] : la construcción social y política de la cuestión ambiental en Argentina : dos estudios de caso en torno al conflicto por las plantas de celulosa en el Río Uruguay y al conflicto por el saneamiento de la Cuenca Matanza-Riachuelo = Au-dela du rivage : la construction sociale et politique de la question environnementale en Argentine : étude de deux conflits environnementaux : l'installation d'usines de pâte a papier sur le Rio Uruguay et l'assainissement du bassin Matanza-Riachuelo / María Gabriela Merlinsky ; sous la direction de Marie-France Prévôt-Schapira et Hilda María Herzer

Est une reproduction de: Atravesando el Río / María Gabriela MerlinskyAuteur principal: Merlinsky, María Gabriela (1966-....) Auteur: Prévôt Schapira, Marie-France ; Herzer, Hilda María Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France, Argentine.Editeur: Saint-Denis : Université de Paris VIII, 2009Numéro national de thèse: 2009PA083106.Note de thèse: Thèse de doctorat, Géopolitique, Paris 8, 2011, Reproduction deNote de thèse: Doctorado, Ciencias Sociales, Universidad de Buenos Aires, 2011, Reproduction de Résumé:

Cette recherche propose une incursion dans le champ émergent de la problématisation sociale de la question environnementale, à partir d'études de cas en Argentine. Nous proposons ainsi une contribution à l'analyse des différents modes selon lesquels, dans diverses sociétés, les problèmes environnementaux sont désignés, et le rôle que jouent dans cette désignation des processus sociaux plus globaux. Notre analyse a porté sur des conflits environnementaux, choisis en tant que moments de socialisation, marquant des inflexions dans la construction matérielle et symbolique de la question environnementale. Ont ainsi été sélectionnés deux cas, retenus du fait de leur impact sur les arènes publiques de délibération liées aux problèmes environnementaux, et pour leur caractère d'évènements charnière dans le processus de formation des institutions environnementales argentines : le conflit déclenché suite à l'installation des - usines de pâte à papier sur la rive uruguayenne du fleuve Uruguay, et celui lié à l'assainissement du bassin Matanza-Riachuelo, situé à la périphérie de Buenos Aires. La thèse décrit l'apparition et le développement de ces deux processus, ainsi que leur influence sur la formation d'arènes publiques autour de la question environnementale. Sont par là identifiés les points de rupture institutionnels provoqués par ces conflits, et le caractère exemplaire de ces derniers pour comprendre le débat environnemental national argentin et la construction sociale du risque collectif.

This research considers the incursion into a field of new problems, relative to the emergence of the environmental issue as a socially problematised matter in Argentina. Our aim is to contribute to the analysis of the way in which the social selection of the environmental issues occurs in different societies and its relationship with more general processes of change. The road taken has been the analysis of the environmental conflicts considered as moments of socialization and turning points in the material and symbolic construction of the environmental issue. In this exploration, we have selected two cases of relevance for their ability to impact the public arenas of deliberation around the environmental problems, and because they represent hinge times in the construction of the environmental institutionality in Argentina: the conflict over the pulp mills on the Uruguay River and the conflict over the clean-up of the Matanza-Riachuelo River Basin. The thesis describes the emergence of these conflicts and the course they followed establishing an influence on the formation of public arenas around the environmental issue. It also identifies the instances of institutional rupture triggered by these conflicts and their exemplary nature for the national environmental debate and the social construction of the collective risk.

Bibliographie: Bibliogr. p. 311-339.Sujet - Nom commun: Environnement -- Évaluation du risque -- Argentine | Politique de l'environnement -- Argentine -- Thèses et écrits académiques | Gestion des conflits -- Thèses et écrits académiques | Politique publique -- Thèses et écrits académiques | Action sociale -- Thèses et écrits académiques

Ressource en ligne: Thèse en texte intégral


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Consultable en ligne
Géographie - X Exclu du prêt 025428676
Total des réservations: 0

Thèse soutenue en co-tutelle

Titre provenant de l'écran-titre

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. p. 311-339

Reproduction de Thèse de doctorat Géopolitique Paris 8 2011

Reproduction de Doctorado Ciencias Sociales Universidad de Buenos Aires 2011

Cette recherche propose une incursion dans le champ émergent de la problématisation sociale de la question environnementale, à partir d'études de cas en Argentine. Nous proposons ainsi une contribution à l'analyse des différents modes selon lesquels, dans diverses sociétés, les problèmes environnementaux sont désignés, et le rôle que jouent dans cette désignation des processus sociaux plus globaux. Notre analyse a porté sur des conflits environnementaux, choisis en tant que moments de socialisation, marquant des inflexions dans la construction matérielle et symbolique de la question environnementale. Ont ainsi été sélectionnés deux cas, retenus du fait de leur impact sur les arènes publiques de délibération liées aux problèmes environnementaux, et pour leur caractère d'évènements charnière dans le processus de formation des institutions environnementales argentines : le conflit déclenché suite à l'installation des - usines de pâte à papier sur la rive uruguayenne du fleuve Uruguay, et celui lié à l'assainissement du bassin Matanza-Riachuelo, situé à la périphérie de Buenos Aires. La thèse décrit l'apparition et le développement de ces deux processus, ainsi que leur influence sur la formation d'arènes publiques autour de la question environnementale. Sont par là identifiés les points de rupture institutionnels provoqués par ces conflits, et le caractère exemplaire de ces derniers pour comprendre le débat environnemental national argentin et la construction sociale du risque collectif.

This research considers the incursion into a field of new problems, relative to the emergence of the environmental issue as a socially problematised matter in Argentina. Our aim is to contribute to the analysis of the way in which the social selection of the environmental issues occurs in different societies and its relationship with more general processes of change. The road taken has been the analysis of the environmental conflicts considered as moments of socialization and turning points in the material and symbolic construction of the environmental issue. In this exploration, we have selected two cases of relevance for their ability to impact the public arenas of deliberation around the environmental problems, and because they represent hinge times in the construction of the environmental institutionality in Argentina: the conflict over the pulp mills on the Uruguay River and the conflict over the clean-up of the Matanza-Riachuelo River Basin. The thesis describes the emergence of these conflicts and the course they followed establishing an influence on the formation of public arenas around the environmental issue. It also identifies the instances of institutional rupture triggered by these conflicts and their exemplary nature for the national environmental debate and the social construction of the collective risk.

Nécessite un logiciel de visualisation PDF

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.