Vue normale Vue MARC vue ISBD

Raisonnement catégorique : étude génétique des jugements de compatibilité / Dominique Déret ; sous la direction de Jacques Crépault

Auteur principal: Déret, Dominique Auteur: Crépault, Jacques Langue: français ; du résumé, fre ; du résumé, eng.Pays: France.Editeur: 1995Description: 2 vol. (376, 360 f.) ; 30 cmNuméro national de thèse: 1995PA081037.Note de thèse: Thèse de doctorat, Psychologie, Paris 8, 1995, Résumé:

LA DIFFERENCE ESSENTIELLE ENTRE NOTRE RECHERCHE ET LES TRAVAUX CLASSIQUES SUR LE RAISONNEMENT CATEGORIQUE REPOSE SUR L'UTILISATION D'UN PARADIGME NOUVEAU: LES ENONCES SONT PRESENTES SOUS LA FORME DE TROIS PHRASES A PARTIR DESQUELLES LES SUJETS DOIVENT EFFECTUER UN JUGEMENT DE COMPATIBILITE EN CAS DE JUGEMENT D'INCOMPATIBILITE DES PROPOSITIONS, LE SUJET DOIT REECRIRE LA OU LES PROPOSITION(S) JUGEE(S) INCOMPATIBLE(S) AVEC LA OU LES AUTRES PHRASES. DANS DES TACHES "COMPATIBILITE" OBSERVE-T-ON UNE MEME HIERARCHIE DANS LA DIFFICULTE DES ENONCES VALIDES QUE DANS DES TACHES CLASSIQUES (INFERENCE, CHOIX MULTIPLE)? QUELLE(S) PHRASE(S) EST PRINCIPALEMENT ELIMINEE(S) PAR LES SUJETS (L'EQUIVALENT DE LA CONCLUSION DANS LES TACHES CLASSIQUES)? POUR DES TACHES "COMPATIBILITE" LA PRESENTATION D'UN MATERIEL CONCRET (DE TYPE JOHNSON-LAIRD) OU ABSTRAIT A-T-IL UNE INFLUENCE SUR LES REPONSES DES SUJETS? QUELS SONT LES MECANISMES COGNITIFS MIS EN JEU LORS DU JUGEMENT DE LA COMPATIBILITE DES TROIS PROPOSITIONS DE SYLLOGISMES CATEGORIQUES "VALIDES" ET "NON-VALIDES"? DANS LE BUT DE REPONDRE A CES QUESTIONS, NOUS AVONS ANALYSE LES CONDUITES D'ENFANTS, D'ADOLESCENTS ET D'ADULTES LORS DE LA RESOLUTION D'ENONCES CATEGORIQUES COMPATIBLES ET INCOMPATIBLES. CHAQUE SUJET A PASSE SUCCESSIVEMENT DES TACHES "COMPATIBILITE", "INFERENCE", "CHOIX MULTIPLES". NOS RESULTATS MONTRENT QUE LA "COMPATIBILITE" EST MIEUX REUSSIE QUE LES AUTRES TACHES QUELQUE SOIT L'AGE DES SUJETS. NOUS AVONS EGALEMENT EFFECTUE UNE ETUDE INTRA ET INTER INDIVIDUELLE DES PATRONS DE REPONSES DES SUJETS DANS UNE PERSPECTIVE DEVELOPPEMENTALE.

THE ESSENTIAL DIFFERENCE BETWEEN OUR RESEARCH AND THE CLASSICAL RESEARCHS ON THE CATEGORICAL JUDGEMENT IS BASED ON THE USE OF A NEW PARADIGM: THE PROBLEMS ARE PRESENTED ON THE FORM OF THREE PHRASES FROM WHICH THE SUBJECTS MUST MAKE A COMPATIBILITY JUDGEMENT. IN THE CASE OF INCOMPATIBILITY JUDGEMENT, THE SUBJECT MUST REWRITE THE PROPOSITIONS(S) JUDGED INCOMPATIBLE. DOES WE OBSERVED THE SAME DIFFICULTY SCALE WITH VALID PROBLEMS IN THE "COMPATIBILITY" TASK THAN IN THE CLASSICAL TASKS (INFERENCE, MULTIPLE CHOICES)? WHICH PHRASES(S) IS PRINCIPALLY ELIMINATED BY THE SUBJECT (THE PHRASE WHICH IS EQUIVALENT TO THE CONCLUSION IN CLASSICAL TASKS)? DOES THE PROBLEMS HAVE THE SAME HIGH OF DIFFICULTY IN A COMPATIBILITY TASK? WHICH COGNITIF MECANISMS ARE INVOLVED IN THE JUDGEMENT OF THREE CATEGORICAL PROPOSITIONS? WITH THIS AIM WE HAVE ANALYSED INFANTS, ADOLESCENTS AND ADULTS BEHAVIOURS IN THE RESOLUTION OF VALID CATEGORICAL SYLLOGISMS. OUR RESULTS SHOW THAT "COMPATIBILITY" IS BETTER SUCCESSFUL THAN THE OTHER TASKS HOWEVER THE AGE OF THE SUBJECT. WE PROPOSE A MODEL FOR ANALYSED SUBJECTS'S RESPONSES: VARIABLES ARE COMPOSED TWO BY TWO. THE 'DYADIC' MODEL IS A MODEL OF ANALYSIS OF COMPATIBILITY PROCESS WHEN A SUBJECT JUDGE THAT THE INFORMATIONS ARE INCOMPATIBLE (TRUE OR FALSE RESPONSES).

Bibliographie: Bibliogr.: f. 335-350.Sujet - Nom de personne: Αριστοτέλης -- Thèses et écrits académiques Sujet - Nom commun: Déduction (logique) -- Thèses et écrits académiques | Théorie des modèles -- Thèses et écrits académiques | Syllogisme -- Thèses et écrits académiques | Raisonnement -- Thèses et écrits académiques | Inférence -- Thèses et écrits académiques Sujet - Thésaurus: Psychologie Psycho-generale Éthologie humaine Psycho-pédagogie Psychogénétique | Déduction (logique) syllogisme raisonnement inférence


Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre. Connectez-vous pour ajouter des tags.
Type de document Site actuel Collection Cote Numéro d'exemplaire Statut Date de retour prévue Code à barres Réservations
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Magasin 2
Psychologie - C TH665/1 (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) 0.00 Exclu du prêt 025254450
Thèse exclue du prêt BU – Saint-Denis
Magasin 2
Psychologie - C TH665/2 (Parcourir l'étagère (Ouvrir ci-dessous)) 0.00 Exclu du prêt 025254451
Total des réservations: 0

Publication autorisée par le jury

Bibliogr.: f. 335-350

Thèse de doctorat Psychologie Paris 8 1995

LA DIFFERENCE ESSENTIELLE ENTRE NOTRE RECHERCHE ET LES TRAVAUX CLASSIQUES SUR LE RAISONNEMENT CATEGORIQUE REPOSE SUR L'UTILISATION D'UN PARADIGME NOUVEAU: LES ENONCES SONT PRESENTES SOUS LA FORME DE TROIS PHRASES A PARTIR DESQUELLES LES SUJETS DOIVENT EFFECTUER UN JUGEMENT DE COMPATIBILITE EN CAS DE JUGEMENT D'INCOMPATIBILITE DES PROPOSITIONS, LE SUJET DOIT REECRIRE LA OU LES PROPOSITION(S) JUGEE(S) INCOMPATIBLE(S) AVEC LA OU LES AUTRES PHRASES. DANS DES TACHES "COMPATIBILITE" OBSERVE-T-ON UNE MEME HIERARCHIE DANS LA DIFFICULTE DES ENONCES VALIDES QUE DANS DES TACHES CLASSIQUES (INFERENCE, CHOIX MULTIPLE)? QUELLE(S) PHRASE(S) EST PRINCIPALEMENT ELIMINEE(S) PAR LES SUJETS (L'EQUIVALENT DE LA CONCLUSION DANS LES TACHES CLASSIQUES)? POUR DES TACHES "COMPATIBILITE" LA PRESENTATION D'UN MATERIEL CONCRET (DE TYPE JOHNSON-LAIRD) OU ABSTRAIT A-T-IL UNE INFLUENCE SUR LES REPONSES DES SUJETS? QUELS SONT LES MECANISMES COGNITIFS MIS EN JEU LORS DU JUGEMENT DE LA COMPATIBILITE DES TROIS PROPOSITIONS DE SYLLOGISMES CATEGORIQUES "VALIDES" ET "NON-VALIDES"? DANS LE BUT DE REPONDRE A CES QUESTIONS, NOUS AVONS ANALYSE LES CONDUITES D'ENFANTS, D'ADOLESCENTS ET D'ADULTES LORS DE LA RESOLUTION D'ENONCES CATEGORIQUES COMPATIBLES ET INCOMPATIBLES. CHAQUE SUJET A PASSE SUCCESSIVEMENT DES TACHES "COMPATIBILITE", "INFERENCE", "CHOIX MULTIPLES". NOS RESULTATS MONTRENT QUE LA "COMPATIBILITE" EST MIEUX REUSSIE QUE LES AUTRES TACHES QUELQUE SOIT L'AGE DES SUJETS. NOUS AVONS EGALEMENT EFFECTUE UNE ETUDE INTRA ET INTER INDIVIDUELLE DES PATRONS DE REPONSES DES SUJETS DANS UNE PERSPECTIVE DEVELOPPEMENTALE.

THE ESSENTIAL DIFFERENCE BETWEEN OUR RESEARCH AND THE CLASSICAL RESEARCHS ON THE CATEGORICAL JUDGEMENT IS BASED ON THE USE OF A NEW PARADIGM: THE PROBLEMS ARE PRESENTED ON THE FORM OF THREE PHRASES FROM WHICH THE SUBJECTS MUST MAKE A COMPATIBILITY JUDGEMENT. IN THE CASE OF INCOMPATIBILITY JUDGEMENT, THE SUBJECT MUST REWRITE THE PROPOSITIONS(S) JUDGED INCOMPATIBLE. DOES WE OBSERVED THE SAME DIFFICULTY SCALE WITH VALID PROBLEMS IN THE "COMPATIBILITY" TASK THAN IN THE CLASSICAL TASKS (INFERENCE, MULTIPLE CHOICES)? WHICH PHRASES(S) IS PRINCIPALLY ELIMINATED BY THE SUBJECT (THE PHRASE WHICH IS EQUIVALENT TO THE CONCLUSION IN CLASSICAL TASKS)? DOES THE PROBLEMS HAVE THE SAME HIGH OF DIFFICULTY IN A COMPATIBILITY TASK? WHICH COGNITIF MECANISMS ARE INVOLVED IN THE JUDGEMENT OF THREE CATEGORICAL PROPOSITIONS? WITH THIS AIM WE HAVE ANALYSED INFANTS, ADOLESCENTS AND ADULTS BEHAVIOURS IN THE RESOLUTION OF VALID CATEGORICAL SYLLOGISMS. OUR RESULTS SHOW THAT "COMPATIBILITY" IS BETTER SUCCESSFUL THAN THE OTHER TASKS HOWEVER THE AGE OF THE SUBJECT. WE PROPOSE A MODEL FOR ANALYSED SUBJECTS'S RESPONSES: VARIABLES ARE COMPOSED TWO BY TWO. THE 'DYADIC' MODEL IS A MODEL OF ANALYSIS OF COMPATIBILITY PROCESS WHEN A SUBJECT JUDGE THAT THE INFORMATIONS ARE INCOMPATIBLE (TRUE OR FALSE RESPONSES).

Il n'y a pas de commentaire pour ce titre.

pour proposer un commentaire.